Les vérités que le monde du foot doit entendre

Grazie e Ciao Chiello Gratuit
Publié le 19 mai 2022
Grazie e Ciao Chiello
Le défenseur historique de la Juve Giorgio Chiellini a disputé lundi soir face à la Lazio son dernier match après dix-sept années passées au club. Une page qui se tourne pour le football italien et mondial.

A l’heure où Erling Haaland vient de s’engager pour Manchester City à partir de la saison prochaine après avoir fait la tournée des clubs de toutes l’Europe, à l’heure où Kylian Mbappe négocie ses droits d’image et ses primes astronomiques avec le PSG et le Real Madrid, à l’heure où Messi et Neymar jouent pour un club dont ils n’ont aucun attachement… Enfin, à l’heure où le football n’est plus qu’histoire d’argent, de statistiques et de performances individuelles : l’Italie comme souvent, nous offre un vent de fraicheur et des adieux émouvants pour une légende vivante, l’homme d’un club. Giorgio Chiellini dit « Chiello » achèvera ce week-end sa 17ème et dernière saison du côté de la Juventus Turin.

Depuis tout petit, on m’explique à longueur de journée que le football a changé, que c’était mieux avant. « Platini, ça c’était un joueur de foot ! Pas une starlette qui courait après l’argent, un vrai joueur de foot qui faisait jouer ses partenaires et qui mouillait le maillot ! ». J’ai mis longtemps à comprendre ce décalage de génération, pourquoi les personnes de plus de 50 ans parlent toujours des années 70/80 ? Alors j’ai appris, j’ai lu, je me suis documenté et j’ai évidemment écouté l’After Foot. Pour ma part, étant né en 1995, je suis en plein dans cette génération du changement. Mais j’ai malgré tout une flopée d’exemples de joueurs restés fidèles à un club ou presque durant toutes leur carrière.

Par exemple, Ryan Giggs, Wayne Rooney, Maldini, Francesco Totti, Carles Puyol et bien d’autres encore. La fidélité à un club de foot ne fait pas forcément de vous une légende, l’inverse non plus. Ronaldo, Luis Figo, Zlatan, n’ont certes pas été des joueurs « fidèles » mais qui peut contester leur place au panthéon du football...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter