Les vérités que le monde du foot doit entendre

«Super League, et maintenant ?» Abonnés
Publié le 20 avril 2021
«Super League, et maintenant ?»

EDITO. Quarante-huit heures après l'officialisation de la naissance de la Superleague Européenne, Daniel Riolo nous livre son état d’esprit.

J'adorerais, moi aussi, pouvoir hurler. Me joindre aux autres. Depuis dimanche soir, je lis, j’entends, et c’est unanime : il faut crier sa haine de la Super Ligue. On ne risque rien à se joindre à la meute et on s’évite des insultes. Désolé mais quand j’entends des gens hurler sur un trottoir, j’y peux rien, je vais en face pour mieux observer ce qu’il se passe. J’aime prendre mon temps pour savoir si ça vaut le coup d’aller hurler avec la majorité.

Non je ne vais pas vous resservir mon « ni pour ni contre bien au contraire ». J’essaye d’avancer.

Evacuons tout d'abord les arguments liés au blé. On va s’épargner les « riches contre les pauvres » et toutes les tartes à la crème démago qui font gerber. Il faut vraiment ne pas avoir suivi le foot depuis … le début du 20e siècle pour continuer à déverser des âneries sur un foot égalitaire.

L’argent et l’opposition riches/pauvres conduit manifestement à dire beaucoup de conneries. On découvre qu’il y a un ticket d’entrée pour la LDC ? Que le dernier carré est réservé à une caste pesant 300 millions de budget minimum ? N’a-t-on pas assez expliqué qu’en dessous de 250 on pouvait à peine miser sur les 8e ? Les études sur les budgets, la corrélation entre masse salariale et résultats... tout ça s’est envolé dimanche soir à minuit ?

Au royaume des aveugles, les bornés sont rois

On fait semblant d'ignorer que certaines équipes se contentent de participer aux poules et font tout pour revenir dans le seul but de prendre le chèque ? Les clubs qui vont en Coupe d’Europe pour vendre les joueurs, ça n’existe pas ? Dans le foot, on adore se raconter des histoires et entretenir des légendes. Tout le monde peut battre tout le monde. J’ai même...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi