Menu

Les vérités que le monde du foot doit entendre

La critique championne de France Gratuit
Publié le 28 mai 2021
La critique championne de France

Le mérite, les surprises, la cohérence du jeu et du projet ? Ça n'intéresse personne. Il semble qu'en France la seule passion soit la critique. On ne risque pas d'aller loin en continuant comme ça.

Lille est devenu champion de France 2020/2021 dimanche dernier et, finalement, tout le monde s’en fout. Le LOSC a certes gagné mais c’est surtout parce que Paris n’a pas voulu le titre et n’a pas été suffisamment sérieux dans des matchs « bidons » (exemples : à Lorient ou contre Nantes au Parc des Princes).

Le nouveau champion de France a fait la fête avec le bus impérial dans les rues de Lille, pourtant il n'y a pas eu de direct sur BFM TV et peu de relais dans les médias car, en réalité, ça n'intéresse personne. Ce qui nous intéresse, c’est l’échec de Paris ou le fiasco de Lyon, une nouvelle fois incapable de se qualifier en Ligue des Champions. Ça, ça fait les gros titres, ça anime les débats.

Lille va perdre la plupart de ses joueurs (Maignan est déjà parti, Soumaré également, Ikoné pense à partir…) et a perdu également son entraîneur. Vous vous rendez compte ? Leur coach ne veut pas poursuivre car il ne croit plus en son groupe, il n’a pas envie de se faire « fesser » en Ligue des champions, et il en a sans doute marre de ce modèle de « trading » qui risque d’être plus compliqué avec le départ de Campos qui était juste un génie en fait.

Ajoutons également la relation avec Létang qui est connu pour être encore pire que Leonardo dans son relationnel et nous obtenons la formule idéale d'une politique de club qui ne peut fonctionner qu'à court terme. Pourquoi la presse ne dit rien? Je connais la réponse mais elle est symptomatique de la chute de notre football français, dont la seule locomotive PSG nous intéresse.

Mais où va le football français avec ce titre de Lille? C’est une très mauvaise nouvelle pour la Ligue qui renégocie les droits car ce club n’a pas le même potentiel public que PSG, Lyon et Marseille. Le LOSC va faire le pitre en Ligue des champions l’an prochain, certains joueurs vont perdre de la valeur, et ce modèle lillois n’aura duré que quatre ans si l’on compte bien.

Ce qui manque cruellement à notre football français c'est une vision à long terme et Lille chutera aussi vite qu’il s’est redressé il y a trois ans lors de l’arrivée de Galtier.

Les têtes d’affiche du foot français doivent prendre le pouvoir et assumer leur supériorité médiatique et financière sinon on va droit dans le mur.


Souscripteur d'assurances, originaire de Poissy et supporter du PSG,  Benoît Maciolek (40 ans) est également abonné à la revue After Foot.
commentaireCommenter