Les vérités que le monde du foot doit entendre

Portrait : Pape Diouf Gratuit
Publié le 3 novembre 2021
Portrait : Pape Diouf

Le 31 mars 2020 s'éteignait l'une des figures emblématiques du football français. Retour sur la vie et l'oeuvre de Pape (Diouf), l’évêque de Marseille.

Nous sommes mardi soir et mon téléphone sonne : « Plus aucune place pour la rivalité ce soir »... le tweet de Kylian Mbappé m’interroge puis quelques secondes plus tard la notification de RMC vient éclairer ma réflexion : Pape Diouf s’est éteint le 31 mars 2020 à l’âge de 68 ans des suites du Covid-19 au Sénégal.

A l’image d’une tactique que l’on couche sur le papier ou le tableau noir dans les vestiaires un soir de match : aujourd’hui nous allons jouer en 4-3-2-1 pour retracer le parcours de Pape.

Une tactique à l’image d’une pyramide montrant l’ascension de Pape, un Africain, arrivé à Marseille à 17 ans pour passer son Baccalauréat qui poursuivra sa carrière dans le milieu sportif jusqu’à se hisser au plus haute fonction dans un club de football professionnel.

Le Bac en poche et conformément au souhait de son père, Pape devait intégrer l’école militaire mais il n’envisageait pas une carrière dans ce domaine à l’issue de ses études.

Le 4-3-2-1 repose sur une assise solide avec 7 joueurs à vocation défensive. Cette stabilité se retrouve dans l’éducation et l’apprentissage de Pape. Il s’est forgé des valeurs et des convictions profondes autour de son apprentissage de la vie. Après avoir écarté l’école militaire et afin d’atteindre son ambition d’intégrer l’Institut d’étude politique d’Aix-en-Provence, le natif de Abéché au Tchad a du subvenir à ses besoins au travers de petits boulots comme coursier, pointeur au port ou encore manutentionnaire. Il finira par débuter un cursus à l’IEP qu’il quittera après 2 années pour des raisons financières.

Comme dans chaque composition, le portier représente le dernier rempart et le premier lanceur. J’aurais pu sélectionner aisément Steve Mandanda qui intégrera le groupe sous les ordres de Pape et qui deviendra la légende du club que l’on connaît aujourd’hui mais cela aurait été trop simple. Tony Salvatori, célèbre chasseur sous marin, aidera Pape dans son recrutement comme pigiste à La Marseillaise, un journal de gauche, pour couvrir l’actualité de l'Olympique de Marseille et assumera ce rôle de Gardien.

Pour être performant, la défense du 4-3-2-1 doit être reconduite pendant plusieurs matchs afin de développer des automatismes. Pendant plusieurs années, Diouf rapportera l’actualité de l’OM et affectionnera particulièrement ce rythme à tel point qu’il cherchera, malgré les propositions qui lui sont offertes pour rejoindre des journaux plus réputés comme L’équipe, à persévérer dans la presse quotidienne en s’engageant dans des aventures ambitieuses comme le quotidien Le Sport créé par Xavier Couture dans les années 1990. L’objectif affiché était de devenir le quotidien numéro 1 de sport en France mais cette aventure se terminera à peine un an après son lancement ce qui donnera des idées à Pape.

L’omniprésence et la densité du 4-3-2-1 au milieu de terrain en fait de cette stratégie une référence dans les année 2000 comme avec le FC Barcelone. La carrière de Pape se poursuit en tant qu’agent de joueur. Un rôle qui pourrait être très utile pour fournir notre milieu de terrain qui va avoir besoin de recrues. Il aurait pu nous proposer Samir Nasri qu’il accompagne depuis ses 13 ans ou encore Marc Vivien Foé. Sur des postes différents on relèvera qu’il sera également le protecteur de Marcel Dessailly, Basile Boli, Didier Drogba ou William Gallas entres autres. Il occupa les fonctions d’agent de joueurs sur les conseils de Joseph Antoine Bell, ex gardien de l’OM et ami de Pape, qui pourrait prétendre au statut de capitaine tant son engagement pour Pape auprès de ses premiers clients fût important en secret.

Le 4-3-2-1 fonctionne avec une pointe en haut de la pyramide. Pape atteindra les sommets en terme de popularité en tant que président de l’Olympique de Marseille. Il a été nommé à l’autonome 2004 dans un triumvirat en tant que manager général pour remplacer Christophe Bouchet puis en solo comme président dès la saison 2005/2006 sous l’influence de Robert Louis Dreyfus (RLD). Le peuple s’accordera sur : « Un Marseillais pour conduire les Marseillais. ». Il envisage son rôle en s’attachant à respecter les fonctions de chacun comme l’explique Eric Gerets : « Il m’a donné toute la liberté pour faire mon travail sans jamais me demander d’aligner tel ou tel joueur ». Le Belge qui sera le coach de notre tactique exprime avec beaucoup d’émotion au micro ce canal son affection pour l’homme : « C’était mon président et c’est devenu un de mes meilleurs amis. J’en garderai un énorme souvenir. Il m’a toujours soutenu »

Le 4-3-2-1 offre une régularité dans les résultats grâce au faible nombre de buts que l’on encaisse. Cette régularité s’est marquée dans les classements en Ligue 1 que Pape obtiendra pendant 4 saisons avec l’OM : chronologiquement 5ème, 2ème, 3ème puis 2ème de 2005 à 2009. Il sera à la tête d’un club qui participera régulièrement à la Ligue des champions et atteindra à deux reprises la finale de coupe de France en 2006 (PSG) et 2007 (FC Sochaux). On se souviendra tous du seul but de Vikash Dhorasoo avec son club de l’époque en 43 matchs. Malgré ce manque de succès, Pape aura offert au peuple marseillais des émotions et une volonté forte de revenir chanter dans et en dehors d’un stade Vélodrome quelque peu déserté par les années infructueuses précédentes.

Le risque du 4-3-2-1 est que l’équipe manque d’atouts offensifs pour marquer, conclure et gagner. Malheureusement le règne de Pape s’achèvera en 2009 sans trophées mais il aura eu le mérite de travailler ardemment dans des conditions financières restreintes et de créer un terrain fertile pour les victoires futures. En particulier en ouvrant pour la venue de Didier Deschamps avant son départ ou encore en réalisant des opérations financières d’envergure comme avec Franck Ribéry vendu pour la somme 30M€ au Bayern Munich.

Pour soutenir l’attaquant de pointe, deux milieux offensifs s’attèlent à offrir des solutions autour de lui. Deux milieux offensifs qui pourraient s’assimiler à deux faits importants dans la vie de Pape.

Premièrement, il a été à ce jour le seul dirigeant noir d’un club de football professionnel en Europe. Ce qui l’amènera à déclarer avec beaucoup d’amertume : « Je suis le seul président noir d'un club en Europe. C'est un constat pénible, à l'image de la société européenne et, surtout, française, qui exclut les minorités ethniques. ». Deuxièmement, Pape a été décoré de la Légion d’honneur par François Hollande le 13 juillet 2012.

Pour terminer, notre tactique à connu beaucoup d’évolution dans le temps en parallèle de l’évolution du football. Tout comme Pape, qui après son mandat ouvrira son spectre de compétences à divers domaines. Il deviendra actionnaire en 2011, avec Jean-Pierre Foucault, de l’European communication school et de l’institut européen de journalisme. Puis ambassadeur en tant qu’expert en football pour les Paris sportifs à partir de 2011 suite à l’ouverture des marchés en ligne auprès de l’OPL Officiel des Paris en Ligne. Et pour finir tête de liste « changer la donne » dans la course aux municipales à Marseille en 2014 où il récoltera le score de 5,64%, soit 5ème.


Mathieu Coquelin (29 ans) a découvert l’After un soir où Fred présentait L. Diarra comme son viagra au Real. Il avait 14 ans. Une découverte qui a forgé sa sexualité. Il est aujourd'hui abonné à la revue After Foot.
commentaireCommenter