la revue
Économie
Ferran Soriano, le savant fou de Manchester City Abonnés
Ferran Soriano, le savant fou de Manchester City

La réussite de Manchester City, c’est d’abord celle d’un homme, Ferran Soriano, son président. Né dans un quartier populaire de Barcelone, socio du club catalan à l’âge de treize ans, ce self-made-man est devenu un acteur incontournable du monde du football.

À chaque match à domicile de Manchester City, Ferran Soriano suit le même scénario : le patron des Citizens gare sa voiture sur le parking principal du stade, à côté de celles des joueurs et de Pep Guardiola. Il entre par l’entrée principale, en foulant le tapis bleu. Il monte dans l’ascenseur, à gauche du hall d’accueil, qui le conduit à la tribune présidentielle, en profite pour se regarder dans la glace, recoiffer ses cheveux, qu’à cinquante-trois ans il commence à perdre. Une fois à l’étage, il pénètre dans son élément, entre football et mondanités. Il disserte sur la saison de United avec Sir Alex Ferguson, comme lors du derby de Manchester le mois dernier, discute des besoins du club avec son directeur sportif, Txiki Begiristain, glisse un petit mot à chacun des employés présents. Dans le monde des présidents de club, il est un cas à part. Ils ne sont pas nombreux ceux qui, comme lui, ont écrit un livre. But : le ballon n’entre pas par hasard. Idées de management pour le monde du footballa été publié en 2009, trois ans avant son arrivée en Angleterre, et traduit en 10 langues. Il y détaille ses idées, issues du milieu des affaires et adaptées au football.

TAILLE PATRON

Le directeur exécutif de Manchester City, qui a refusé notre demande d’interview, lui qui en donne si peu, aime le jeu. Celui de son équipe est beau à voir et gagnant. Il veut être celui que les gens regardent et respectent. Décideur parfois charmeur, parfois calculateur, parfois impitoyable, ce Catalan pure souche, qui parle six langues et a fait ses études de business à Barcelone, New York et Louvain, est un visionnaire. Il a souvent un coup d’avance sur les autres. Sa part de responsabilité dans le développement et l’accession...

Contenu réservé aux abonnés

85 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo
L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo Abonnés

Daniel Riolo, Gilbert Brisbois et l'équipe de l'AFTER FOOT signent un sixième numéro exceptionnel de 150 pages pour comprendre la passion qui anime les supporters. Paris, Lyon, Marseille mais également Bordeaux, Nantes, Saint-Etienne... toutes les appartenances sont passées au crible.

Un ouvrage indispensable pour poser un diagnostic, comprendre les enjeux qui bousculent les tribunes françaises et répondre aux violences et polémiques qui ont agité la saison passée.
A lire aussi dans ce nouveau numéro l'interview exclusive de Bruno Génésio mais aussi des éditos, des témoignages et des articles de journalistes, consultants et économistes.

1 commentaire
Ça bouge sur Afterfoot.media
Ça bouge sur Afterfoot.media Abonnés

Sélection des meilleures contributions publiées depuis trois mois sur afterfoot.media, lien entre nous et vous et espace de débat. Parce que la rencontre et le débat, c’est ça, le sel de l’After. 

0 commentaire
Ultras d'accord !
Ultras d'accord ! Abonnés

Romain Mabille, Rachid Zeroual et Romain Gaudin sont tous trois les patrons de leur tribune, le CUP au Parc des princes, les South Winners au Vélodrome et la Brigade Loire à la Beaujoire. Au-delà des rivalités, les Ultras ont la même vision du foot, du club et de l’attachement identitaire qui le relie au supporter.

0 commentaire