la revue
Allemagne
Kicker, gardien du temple Abonnés
Kicker, gardien du temple

Centenaire fringant, jouissant d’une crédibilité sans faille, à la compétence reconnue par tous, le bihebdomadaire allemand Kicker est germanique jusqu’à la caricature.


Mais comment fait-il pour se porter aussi bien, à son âge ? Comme pour tout centenaire, on s’interroge sur les recettes de sa longévité. Dans le cas du Kicker, on est tenté de répondre : en restant fidèle à lui-même, après avoir traversé stoïquement les tempêtes des dernières décennies, dans les médias comme dans le football.

Bien sûr, comme la grande majorité des titres de presse écrite, le Kicker, bihebdomadaire depuis 1953, a enregistré une baisse massive de ses tirages. Les 300 000 exemplaires vendus deux fois par semaine, le lundi et le jeudi, à la fin des années 1990, ont été divisés par trois.

Mais les deux tiers de ses revenus proviennent aujourd’hui de son offre digitale. Peu étonnant, au regard des chiffres : sur les 12 millions de visiteurs uniques de l’appli Kicker, 2 millions et demi l’utilisent une fois par jour, pour 2,3 milliards de pages consultées par mois, environ quatre fois plus que L’Équipe.

C’est que le Kicker a senti le vent tourner assez tôt. La vitesse à laquelle il adopte les innovations est remarquable. Dès 1997, six mois avant la naissance de Google, est lancé Kicker Online, en même temps que la première version de son Managerspiel interactif. En 2000, le portail Kicker fait son apparition sur les écrans des téléphones mobiles connectés, assorti d’un service d’alerte par SMS, un an avant les premiers live-tickers, commentaires de matchs en direct, huit ans avant l’appli pour smartphone, qui naît quelques mois après le premier iPhone.

Stéréotypes à la pelle

Robert Lewandowski reçoit son trophée Golden Player en septembre 2021.
Robert Lewandowski reçoit son trophée Golden Player en septembre 2021.

Ce qui ne veut pas dire que le print est mort – vous en tenez une belle preuve entre les mains. Le Sonderheft annuel du Kicker, son hors-série légendaire, rouge vif, publié en amont de la saison...

Contenu réservé aux abonnés

78 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo
L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo Abonnés

Daniel Riolo, Gilbert Brisbois et l'équipe de l'AFTER FOOT signent un sixième numéro exceptionnel de 150 pages pour comprendre la passion qui anime les supporters. Paris, Lyon, Marseille mais également Bordeaux, Nantes, Saint-Etienne... toutes les appartenances sont passées au crible.

Un ouvrage indispensable pour poser un diagnostic, comprendre les enjeux qui bousculent les tribunes françaises et répondre aux violences et polémiques qui ont agité la saison passée.
A lire aussi dans ce nouveau numéro l'interview exclusive de Bruno Génésio mais aussi des éditos, des témoignages et des articles de journalistes, consultants et économistes.

1 commentaire
Ça bouge sur Afterfoot.media
Ça bouge sur Afterfoot.media Abonnés

Sélection des meilleures contributions publiées depuis trois mois sur afterfoot.media, lien entre nous et vous et espace de débat. Parce que la rencontre et le débat, c’est ça, le sel de l’After. 

0 commentaire
Ultras d'accord !
Ultras d'accord ! Abonnés

Romain Mabille, Rachid Zeroual et Romain Gaudin sont tous trois les patrons de leur tribune, le CUP au Parc des princes, les South Winners au Vélodrome et la Brigade Loire à la Beaujoire. Au-delà des rivalités, les Ultras ont la même vision du foot, du club et de l’attachement identitaire qui le relie au supporter.

0 commentaire