laRevue
After
L'after et moi Abonnés
L'after et moi

Vous retrouverez cette rubrique dans chaque numéro. Un acteur du monde du foot y racontera une anecdote, un récit, un métier, en lien de près ou de loin avec l’émission que nous animons depuis maintenant quinze ans. Attaché de presse du LOSC pendant quatre ans, Florian Fieschi est le premier.

À Lille, j’étais en charge de toute la communication sportive du club et, à ce titre, une sorte de tampon entre les joueurs et le monde extérieur. Ce que disaient les médias et, notamment une émission comme l’After Foot, avait un impact sur le groupe. J’en étais chargé.

J’étais un auditeur de l’AfterFoot avant d’être engagé par le LOSC. Le soir à la maison ou à un autre moment de la journée, en podcast. Comme j’ai été journaliste à RMC dans une vie antérieure, j’ai un avantage sur d’autres auditeurs : je connais un peu ses journalistes.

Au club, mon approche de l’émission a forcément changé. Ce qui, avant, me faisait rire, ce que je trouvais juste ou pas, les avis des uns et des autres, les analyses, tout avait un goût différent. Surtout si ça touchait l’équipe. J’étais devenu un auditeur professionnel. Mon job, c’était d’écouter tout ce qui s’y disait sur le LOSC. Être en prise directe avec les auditeurs, et notamment nos supporters, est précieux, et même si nous avons d’autres moyens de savoir ce qu’ils pensent, les entendre est toujours intéressant. Il m’est arrivé d’envoyer des messages à Daniel ou Gilbert en pleine émission. Soit pour leur apporter une précision (souvent), une rectification (parfois), une désapprobation (rarement).

Parfois, un événement pousse à une intervention plus directe. Quand un joueur du club est visé par une attaque, une critique virulente. C’est arrivé avec Jonathan Ikoné. À mes yeux, Daniel avait été trop dur avec lui, quelque chose du genre : « Mais merde, ferme-la, t’es qui Ikoné ? » Notre attaquant avait fêté un but sur un mode revanchard, après qu’il avait été sanctionné par le coach et perdu sa place de titulaire.

J’ai appelé Daniel pour une explication, lui dire qu’Ikoné ne méritait pas...

Contenu réservé aux abonnés

76 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo
L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo Abonnés

Daniel Riolo, Gilbert Brisbois et l'équipe de l'AFTER FOOT signent un sixième numéro exceptionnel de 150 pages pour comprendre la passion qui anime les supporters. Paris, Lyon, Marseille mais également Bordeaux, Nantes, Saint-Etienne... toutes les appartenances sont passées au crible.

Un ouvrage indispensable pour poser un diagnostic, comprendre les enjeux qui bousculent les tribunes françaises et répondre aux violences et polémiques qui ont agité la saison passée.
A lire aussi dans ce nouveau numéro l'interview exclusive de Bruno Génésio mais aussi des éditos, des témoignages et des articles de journalistes, consultants et économistes.

1 commentaire
Ça bouge sur Afterfoot.media
Ça bouge sur Afterfoot.media Abonnés

Sélection des meilleures contributions publiées depuis trois mois sur afterfoot.media, lien entre nous et vous et espace de débat. Parce que la rencontre et le débat, c’est ça, le sel de l’After. 

0 commentaire
Ultras d'accord !
Ultras d'accord ! Abonnés

Romain Mabille, Rachid Zeroual et Romain Gaudin sont tous trois les patrons de leur tribune, le CUP au Parc des princes, les South Winners au Vélodrome et la Brigade Loire à la Beaujoire. Au-delà des rivalités, les Ultras ont la même vision du foot, du club et de l’attachement identitaire qui le relie au supporter.

0 commentaire