Menu
Les punchlines de l’After

L'After, c'est du foot, mais aussi beaucoup de bon mots. Compilation.

4 décembre 2009 : tirage au sort de la Coupe du monde 2010. La France hérite de l’Afrique du Sud, du Mexique et de l’Uruguay. Un tirage clément, qui plaît à Gilbert Brisbois.

Gilbert Brisbois :

« Le jackpot, Messieurs-Dames, nous avons décroché le jackpot ! Le jackpot total pour l’équipe de France ! C’est inespéré ! »

Six mois plus tard : trois matchs, trois défaites, Anelka, Domenech, Knysna, caïds immatures, gamins apeurés… et la plus grande crise de l’histoire du foot français.


Bien placé dans la liste des « haters » de l’After, on peut citer le coach René Girard. Septembre 2010, conférence de presse de Montpellier, qu’il entraîne :

« J’ai écouté les petits merdeux de l’After sur Radio Monte Carlo, qui se permettent de dire que je mets ...

Jérôme THOMAS
Jérôme THOMAS

Producteur de l’Afterfoot depuis 2007, on peut compter sur sa fidélité à toute épreuve : il est quand même supporter de Rennes.

Lire l'article en version numérique
commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'identité heureuse
L'identité heureuse Gratuit

Oui, le football est identitaire... Mais est-ce vraiment un problème ? L'édito de Daniel Riolo et Gilbert Bribois.

commentaire
Identité Football Club
Identité Football Club Abonnés

Le quartier. Ne pas oublier d’où on vient, la règle d’or du joueur de foot. Les quartiers, les banlieues au sens large, ce réservoir immense dans lequel naît la grande majorité de nos joueurs. À l’instar de ce qui se passe aux USA avec les joueurs NBA, depuis deux décennies, notre football vit à l’heure d’une forme de ghettoïsation. Suffisant pour dessiner une identité commune ?

commentaire
Le patriotisme est parfois une affaire d’opportunité
Le patriotisme est parfois une affaire d’opportunité Abonnés

Double champion d’Afrique, champion olympique, Ballon d’or africain, double meilleur buteur de la CAN, auteur d’une bicyclette d’anthologie contre les Bleus… Patrick Mboma a un palmarès qui en fait l’un des plus grands joueurs africains de l’histoire. Patrick, à l’After, on l’adore ! Intelligent, réfléchi et pertinent, il a partagé de nombreuses émissions avec nous. Il raconte ici, en toute franchise, son parcours de binational, entre France et Cameroun.

commentaire