Menu
Amsud, le foot indigène

L’Amérique latine est la région du monde où la passion pour le football est la plus exacerbée. Point commun à tous ses pays, le football y est constitutif de l’identité nationale, à la fois héritage historique et culturel et lien indéfectible avec les origines.

Quand vous entrez dans un stade latino-américain, que ce soit pour un match de championnat ou, mieux, pour un clásico, le même processus se déclenche. D’abord, vos yeux s’activent devant les tribunes qui se remplissent, puis s’embrasent, faisant voler papelitos et feux d’artifice. Ensuite, vos oreilles sont noyées sous le son des pétards, les chants, le bruit des pas qui retombent en cadence avec tambours et trompettes. Enfin, le toucher, les vibrations des tribunes, le sol qui semble se dérober sous vos pieds. Ce tourbillon des sens vous emporte, l’émotion est physique, votre conception du football ne sera jamais plus la même, balayée par la passion. On ne rationalise pas l’émotion, mais un élément, commun à tous les pays latino-américains...

Nicolas COUGOT
Nicolas COUGOT

Créateur de Lucarne opposée et spécialiste du football latino-américain, il est aussi un ancien chercheur en biologie. Sans jamais être parvenu à expliquer comment Alain Giresse avait pu donner Thibaut.

Lire l'article en version numérique
commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'identité heureuse
L'identité heureuse Gratuit

Oui, le football est identitaire... Mais est-ce vraiment un problème ? L'édito de Daniel Riolo et Gilbert Bribois.

commentaire
Identité Football Club
Identité Football Club Abonnés

Le quartier. Ne pas oublier d’où on vient, la règle d’or du joueur de foot. Les quartiers, les banlieues au sens large, ce réservoir immense dans lequel naît la grande majorité de nos joueurs. À l’instar de ce qui se passe aux USA avec les joueurs NBA, depuis deux décennies, notre football vit à l’heure d’une forme de ghettoïsation. Suffisant pour dessiner une identité commune ?

commentaire
Le patriotisme est parfois une affaire d’opportunité
Le patriotisme est parfois une affaire d’opportunité Abonnés

Double champion d’Afrique, champion olympique, Ballon d’or africain, double meilleur buteur de la CAN, auteur d’une bicyclette d’anthologie contre les Bleus… Patrick Mboma a un palmarès qui en fait l’un des plus grands joueurs africains de l’histoire. Patrick, à l’After, on l’adore ! Intelligent, réfléchi et pertinent, il a partagé de nombreuses émissions avec nous. Il raconte ici, en toute franchise, son parcours de binational, entre France et Cameroun.

commentaire