Menu
Le bilan tactique de l'Euro

Remporté par l’équipe la plus complète et qui a montré le plus de maîtrise, l’Euro n’a tactiquement rien révolutionné. On peut néanmoins en retenir quelques tendances de fond.

Lors de la phase de groupes, certaines équipes, comme les Pays Bas, la Belgique, l’Allemagne ou l’Espagne, ont expérimenté un 2-3-5 très offensif lorsqu’elles avaient la possession du ballon. Le premier à l’avoir testé, avec un bloc équipe haut, c’est Pep Guardiola, le maître en la matière. L’idée est d’occuper toute la largeur du terrain, les deux latéraux venant s’aligner sur les trois joueurs offensifs. Espaces et demi-espaces sont occupés, pour proposer un maximum de solutions au porteur du ballon. Les deux défenseurs centraux sont les seuls à ne pas monter, pour assurer la couverture et l’équilibre de l’équipe.

2-3-5, tactiquement, il faut oser. Terminé le temps où l’on rabâchait que « si un latéral monte, l’autre reste à sa place ». À...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'identité heureuse
L'identité heureuse Gratuit

Oui, le football est identitaire... Mais est-ce vraiment un problème ? L'édito de Daniel Riolo et Gilbert Bribois.

commentaire
Identité Football Club
Identité Football Club Abonnés

Le quartier. Ne pas oublier d’où on vient, la règle d’or du joueur de foot. Les quartiers, les banlieues au sens large, ce réservoir immense dans lequel naît la grande majorité de nos joueurs. À l’instar de ce qui se passe aux USA avec les joueurs NBA, depuis deux décennies, notre football vit à l’heure d’une forme de ghettoïsation. Suffisant pour dessiner une identité commune ?

commentaire
Le patriotisme est parfois une affaire d’opportunité
Le patriotisme est parfois une affaire d’opportunité Abonnés

Double champion d’Afrique, champion olympique, Ballon d’or africain, double meilleur buteur de la CAN, auteur d’une bicyclette d’anthologie contre les Bleus… Patrick Mboma a un palmarès qui en fait l’un des plus grands joueurs africains de l’histoire. Patrick, à l’After, on l’adore ! Intelligent, réfléchi et pertinent, il a partagé de nombreuses émissions avec nous. Il raconte ici, en toute franchise, son parcours de binational, entre France et Cameroun.

commentaire