la revue
Streaming : une offensive pas très cathodique Abonnés
Streaming : une offensive pas très cathodique

« Une fois sorti, le génie ne va pas revenir dans la lampe » : c’est en ces termes que David Levy, ancien patron de Warner Sports aux États-Unis, parle de ce phénomène irréversible qu’est le streaming. Il n’y aura pas de retour en arrière.


Les exemples sont légion : la plateforme digitale DAZN vient d’acquérir cinq matchs de Liga par semaine et diffuse aujourd’hui la quasi-totalité des matchs du Calcio en Italie ; Amazon diffuse vingt matchs de Premier League par saison en Angleterre, une affiche de Champions League par journée en Italie et en Allemagne ; et bien sûr, depuis août dernier, plus de trois cents matchs de Ligue 1 et autant de Ligue 2 par saison en France. Les diffuseurs historiques suivent la tendance et basculent à marche forcée vers une offre numérique attractive, pour enrayer l’hémorragie des abonnements sur le câble. Maxime Saada, le président du Groupe Canal+, assume cette stratégie, qui a vu sa chaîne passer du mode linéaire à un écosystème de contenus, porté par My Canal.

La chaîne câblée américaine 100 % sport ESPN a perdu près de 24 millions d’abonnés sur le câble ces cinq dernières années – de 100 à 76 millions. Sa plateforme digitale ESPN+, lancée en 2018, vient d’atteindre les 17 millions d’abonnés. Le solde pourrait donc redevenir positif d’ici un an. Le 31 décembre dernier, NBC a fermé sa chaîne NBC Sports pour booster son offre streaming Peacock. Un coup de tonnerre : NBC Sports était reçu par 76 millions de foyers américains et générait un revenu de 380 millions de dollars par an. Ce qui justifie que le groupe ait payé le montant record de 2,7 milliards de dollars pour diffuser la Premier League de 2022 à 2028 : pour accélérer son basculement vers le digital, où sera diffusée la grande majorité des matchs.

On pourrait multiplier les exemples : le paysage du sport et des médias pivote à grande vitesse vers le streaming. Comment expliquer ce changement d’ère ? Et pourquoi peut-on affirmer sans crainte de se tromper que les plateformes...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

la revue
Streaming : une offensive pas très cathodique Abonnés
Arnaud SIMON
Arnaud SIMON

Arnaud Simon est le Président-Fondateur de In&OutStories qui accompagne les Ligues et Fédérations dans l’adaptation de leur offre et de leur modèle économique aux nouveaux modes de consommation. Il a été auparavant Directeur Général d’Eurosport France et Senior Vice-Président Europe dans le groupe américain Discovery.

Lire l'article en version numérique
commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Bingo : Courbis sans artifice
Bingo : Courbis sans artifice Abonnés

Comment ça, Rolland aurait, à l’antenne, quelques tics de langage et de syntaxe, voire idéologiques ? Rendez-vous pour vérifier et compter les points dès la prochaine émission avec nos cartes de bingo. S’il est en forme, c’est 15 minimum.

0 commentaire
Le roman-photo de l'After
Le roman-photo de l'After Abonnés

Les 24 h chrono de Gilbert par Jérôme THOMAS (dialogues) et Constance GOURNAY (Photos)

0 commentaire