la revue
Italie
Italie le calcio entre cocos et cathos Abonnés
Italie le calcio entre cocos et cathos

On ne peut comprendre l’engouement de l’Italie pour le football si on en occulte la dimension idéologique, voire spirituelle. Après guerre, le football s’y est construit entre communisme et catholicisme.


Dans Le Petit Monde de don Camillo, de Julien Duvivier, sur les écrans en 1951, il est question d’opposition entre l’Église et le Parti communiste italien (PCI), qui s’efforcent de reconstruire l’Italie après la Seconde Guerre mondiale. L’opposition politique et idéologique, comme souvent en Italie, y finit sur un terrain de sport. Quoi de mieux qu’un match de foot pour asseoir son ascendant ? Écoutez Peppone, le maire communiste du village, et Don Camillo, son curé « réactionnaire », dans les vestiaires de leurs équipes respectives, Dynamo pour le premier, Gaillarde pour le second : « Garde à vous, éructe Peppone ! Je n’ai rien à vous dire que ceci : vous jouez contre l’équipe de la réaction. Vous devez vaincre ou je vous casse la figure, à tous ! Compris ? » ; « Garde à vous, lance Don Camillo à ses joueurs vêtus de blanc. Mes enfants, écoutez-moi bien. Je fais pas de menace, je dis simplement : s’il y a parmi vous un brigand qui veut pas jouer jusqu’à la dernière goutte de son sang, je lui pulvérise l’arrière-train à coups de pied ! Compris ? »

Front contre front, don Camillo- Fernandel et Peppone-Gino Cervi.
Front contre front, don Camillo- Fernandel et Peppone-Gino Cervi.

À l’image des matchs dans les public schools anglaises, au milieu du XIXe siècle, avant que les lois du jeu ne soient établies, la fin de la rencontre oscille entre football et rugby. Tous les coups sont permis. Bien qu’anecdotique, la scène illustre comment, après guerre, les catholiques et les communistes ont récupéré le football en Italie. Selon certains historiens, c’est d’ailleurs là que se trouve l’origine de la place prépondérante qu’occupe le Calcio dans la société italienne contemporaine. Mais contrairement à ce que lui auraient fait subir les stratèges du soft power ou de la géopolitique contemporaine, le football n’a...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

la revue
Italie
Italie le calcio entre cocos et cathos Abonnés
Luc ARRONDEL
Luc ARRONDEL

Directeur de recherche au Centre national de recherche scientifique (CNRS), chercheur à l’École d’économie de Paris (PSE), cela fait plus de 25 ans qu'il est à la recherche du fameux « jeu à la nantaise ».

Richard DUHAUTOIS
Richard DUHAUTOIS

Économiste et chercheur au Conservatoire national des arts et métiers. Il est coauteur, notamment avec Luc Arrondel, de plusieurs ouvrages sur l’économie du football. Mais il n'a rien pu faire pour les Girondins.

Lire l'article en version numérique
commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Bingo : Courbis sans artifice
Bingo : Courbis sans artifice Abonnés

Comment ça, Rolland aurait, à l’antenne, quelques tics de langage et de syntaxe, voire idéologiques ? Rendez-vous pour vérifier et compter les points dès la prochaine émission avec nos cartes de bingo. S’il est en forme, c’est 15 minimum.

0 commentaire
Le roman-photo de l'After
Le roman-photo de l'After Abonnés

Les 24 h chrono de Gilbert par Jérôme THOMAS (dialogues) et Constance GOURNAY (Photos)

0 commentaire