laRevue
Foot féminin
Où sont les femmes ? Abonnés
Où sont les femmes ?

La Coupe du monde 2019 allait tout changer. Ce devait être le Grand Soir du foot féminin mais le discours égalitariste n’a pas fait long feu. Géraldine Maillet a rencontré ces joueuses, des championnes raisonnables qui ne sont pas très gilets jaunes.

Un documentaire de 52 minutes pour TF1, c’est forcément un sujet important. À quelques semaines du début du Mondial féminin, ma mission est de raconter l’histoire de ces joueuses formidables, talentueuses, héroïques. Elles sont géniales et on va les aimer, c’est la base du synopsis. Elles sont quasiment inconnues aussi et ça, il faut y remédier. Le défi consiste à mettre un visage sur des noms, ou l’inverse, et que la « Femme Responsable des Achats » de moins de cinquante ans, coursée par les annonceurs des régies pub, ait un a priori favorable, voire de l’empathie pour le destin de nos Bleues en prime time. Le Moment de briller, les Bleues en route vers le Mondial devient donc d’utilité publique



En haut, le parc des Princes plein pour le match d’ouverture du Mondial 2019. En bas, un match du PFC en championnat.
En haut, le parc des Princes plein pour le match d’ouverture du Mondial 2019. En bas, un match du PFC en championnat.


Avec la direction des sports – masculine – de TF1 et mes deux productrices, nous commençons par établir une liste de cinq ou six joueuses emblématiques. Le casting se doit d’être éclectique. Bien sûr, il nous faut Amandine Henry, la capitaine. Elle joue à l’OL, la plus prestigieuse équipe de football féminin d’Europe. À son actif : 7 titres en Ligue des champions, 9 en Coupe de France, 14 fois championne de France et plus de 100 000 followers alors sur Instagram (275 K aujourd’hui). Elle a un agent et surtout, elle est l’une des joueuses les plus bankable puisque très vite on me lâche la phrase fatidique : « Elle a joué aux États-Unis. » La Terre sainte, le Graal, la terre d’opulence (ce qui est une fake news puisqu’à l’OL, on gagne plus qu’aux USA).

DES CONTRATS FOURRE-TOUT

Amandine Henry, c’est du lourd dans la galaxie des joueuses, la tête de gondole prometteuse, la...

Contenu réservé aux abonnés

84 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo
L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo Abonnés

Daniel Riolo, Gilbert Brisbois et l'équipe de l'AFTER FOOT signent un sixième numéro exceptionnel de 150 pages pour comprendre la passion qui anime les supporters. Paris, Lyon, Marseille mais également Bordeaux, Nantes, Saint-Etienne... toutes les appartenances sont passées au crible.

Un ouvrage indispensable pour poser un diagnostic, comprendre les enjeux qui bousculent les tribunes françaises et répondre aux violences et polémiques qui ont agité la saison passée.
A lire aussi dans ce nouveau numéro l'interview exclusive de Bruno Génésio mais aussi des éditos, des témoignages et des articles de journalistes, consultants et économistes.

1 commentaire
Ça bouge sur Afterfoot.media
Ça bouge sur Afterfoot.media Abonnés

Sélection des meilleures contributions publiées depuis trois mois sur afterfoot.media, lien entre nous et vous et espace de débat. Parce que la rencontre et le débat, c’est ça, le sel de l’After. 

0 commentaire
Ultras d'accord !
Ultras d'accord ! Abonnés

Romain Mabille, Rachid Zeroual et Romain Gaudin sont tous trois les patrons de leur tribune, le CUP au Parc des princes, les South Winners au Vélodrome et la Brigade Loire à la Beaujoire. Au-delà des rivalités, les Ultras ont la même vision du foot, du club et de l’attachement identitaire qui le relie au supporter.

0 commentaire