la revue
Coupe du monde
Qatar : histoire d’une génération dorée Abonnés
Qatar : histoire d’une génération dorée

Leur pays est riche et ils ont aujourd’hui la vie facile, mais les footballeurs qataris de la génération 81, les premiers à avoir fait parler d’eux hors du pays, à défaut d’être des stars, étaient brillants.


Coqueluches de l’émission phare de la chaîne sportive Al-Kass, Barnamaj al-majlis (le programme de l’assemblée), les anciennes stars du football qatari, dont deux légendes, Khaled Salman Al Muhannadi et Badr Bilal, sont souvent invitées sur son plateau en forme de majlis, le salon traditionnel. Assis sur des sièges bas, ils dissertent sur les matchs du jour, en décortiquent les éléments tactiques. Barnamaj, c’est un retour vers le passé, un focus sur une génération dorée, la génération 81, qui a gravé les premières pages de l’histoire du football qatari.

En quête de gloires

À l’ouest de la baie de Doha, à vingt kilomètres dans les terres, le jeune Mansour Mouftah Al Abdullah joue au football autour de l’école du quartier d’Al-Rayyan Al-Jadeed. Al-Rayyan, c’est la palmeraie du pouvoir et des grandes lignées bédouines qui en sont proches. Ce nouvel ensemble (Al-Rayyan veut dire « le nouveau ») accueille les descendants des anciens esclaves. La famille du jeune joueur en est issue. Mansour est rapidement repéré. C’est le footballeur le plus doué de sa classe. À tout juste 20 ans, alors qu’au début des années 1970, l’émirat vient d’obtenir son indépendance, il doit choisir une équipe. Son cœur balance entre le club phare des familles marchandes du port, le célèbre Al-Arabi SC, et celui de sa famille, Al-Rayyan SC. Sous la pression de ses proches, il opte pour le rouge et noir de sa localité d’origine. À son grand regret, il doit ferrailler contre son équipe de cœur, Al-Arabi SC.

Sous ses nouvelles couleurs, il brille chez les espoirs, avant de s’illustrer au sein de l’équipe première. Al-tha’elab (le renard), le surnom que lui donnent les passionnés de ballon rond, est intelligent devant le but. Il remporte à quatre reprises le titre de meilleur buteur du championnat. Il fait encore partie des...

Contenu réservé aux abonnés

77 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter