la revue
Qatar
Qatar, un mélange des genres Abonnés
Qatar, un mélange des genres

L’arrivée de Messi au Paris Saint-Germain a provoqué une onde de choc dans le monde du football. Un rêve irréalisable sans le Qatar, qui a fait du sport mondial son terrain de jeu pour accroître sa suprématie. Regard sur ce riche émirat gazier du golfe arabo-persique qui défraie la chronique.


Le Qatar au PSG, la Coupe du monde FIFA 2022 au Qatar et maintenant la F1 tant attendue. Espérée par l’émir et son entourage, elle fera pour son apparition sur le circuit de Lusaïl au mois de novembre prochain. Cette histoire est le fruit d’un billard géopolitique à trois bandes : petit en superficie, faible démographiquement, ancré dans une région conflictuelle, mais puissant grâce à sa production d’hydrocarbures, l’émirat doit innover pour se sortir de sa torpeur. En interne, son histoire est marquée par les soubresauts. Les coups d’État ont été légion à Doha. L’un d’entre eux est à l’origine de cette éclosion mondiale soudaine. Le 27 juin 1995 est une date qui marque le début d’une nouvelle ère pour le Qatar.

Hamad ben Khalifa Al-Thani, le nouvel émir et père de l’actuel souverain, entouré par une génération de jeunes décideurs, lance une politique de modernisation d’envergure du pays, doublée d’une stratégie de communication mondiale. En interne, il conforte son pouvoir, en ménageant les susceptibilités, en accordant de la place tant aux composantes progressistes que conservatrices. Sa stratégie sportive émerge dans ce contexte. Le Qatar se lance dans un parcours semé d’embûches.

La langue de la diplomatie VS l’idiome sportif

Vitrine de l’émirat, le Paris-Saint Germain est l’un des piliers de l’architecture sportive du Qatar. Pris en main par de grands noms entourés de staffs de qualité, son projet à Paris se concrétise par l’achat de stars du football mondial. D’Ibrahimovic à Neymar, le Qatar rayonne. À travers la voix de son intermédiaire, Nasser al-Khelaïfi, il prend même soin d’afficher haut et fort ses prétentions : gagner la Ligue des champions. Ses capacités financières hors normes ne peuvent toutefois peser sur l’incertitude du résultat final, le PSG est attendu au tournant. Face à une telle démonstration de puissance et cet...

Contenu réservé aux abonnés

83 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo
L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo Abonnés

Daniel Riolo, Gilbert Brisbois et l'équipe de l'AFTER FOOT signent un sixième numéro exceptionnel de 150 pages pour comprendre la passion qui anime les supporters. Paris, Lyon, Marseille mais également Bordeaux, Nantes, Saint-Etienne... toutes les appartenances sont passées au crible.

Un ouvrage indispensable pour poser un diagnostic, comprendre les enjeux qui bousculent les tribunes françaises et répondre aux violences et polémiques qui ont agité la saison passée.
A lire aussi dans ce nouveau numéro l'interview exclusive de Bruno Génésio mais aussi des éditos, des témoignages et des articles de journalistes, consultants et économistes.

1 commentaire
Ça bouge sur Afterfoot.media
Ça bouge sur Afterfoot.media Abonnés

Sélection des meilleures contributions publiées depuis trois mois sur afterfoot.media, lien entre nous et vous et espace de débat. Parce que la rencontre et le débat, c’est ça, le sel de l’After. 

0 commentaire
Ultras d'accord !
Ultras d'accord ! Abonnés

Romain Mabille, Rachid Zeroual et Romain Gaudin sont tous trois les patrons de leur tribune, le CUP au Parc des princes, les South Winners au Vélodrome et la Brigade Loire à la Beaujoire. Au-delà des rivalités, les Ultras ont la même vision du foot, du club et de l’attachement identitaire qui le relie au supporter.

0 commentaire