laRevue
Supporters
Supporters et comptables Abonnés
Supporters et comptables

Un club doit être en bonne santé économique, qui dépend pour moitié de l’indicateur des mutations, comme l’appellent les experts, autrement dit, plus simplement, de la vente de joueurs. D’où l’importance de regarder de près le dossier trading.

Jadis, les transferts, c’était pour rêver en début de saison. « On a pris untel, j’espère qu’il va être bon. » Aujourd’hui, c’est : « On a vendu Truc à 10, pour prendre Machin à 8, on gagne 2, j’espère que Machin sera aussi bon que Truc…  » Le supporter devient comptable, c’est dans l’air du temps. Il a tellement intégré ce nouveau paramètre qu’il n’est même plus triste de voir partir Truc. S’il est bien vendu, alors ça va ! Puisqu’il a mis de son affection dans les valises de l’idole, il n’est même pas exclu qu’il continue de suivre ses performances dans le club acheteur.

La thune, la maille, le flouze, l’oseille, quoi : c’est devenu un sujet sérieux. Le bien acheté- bien vendu a remplacé le trop payé. Le foot business et son pote le trading se sont ancrés dans les mentalités.

Tous les clubs marchent comme ça. Droits TV et ventes de joueurs sont les deux mamelles de la survie. On ne le dit pas trop fort, car ça ne fait pas très valeurs du sport. Sauf à Lille, où on n’a pas peur de s’afficher. Quand on est géré par un fond d’investissement vautour et qu’on engage l’un des meilleurs recruteurs de talents au monde, Luis Campos, on sait bien que le club va devenir une zone de transit pour stars en devenir.

Les ventes records de Pépé ou d’Osimhen, 6 à 8 fois leur prix d’achat après à peine une ou deux saisons pleines de buts, d’espoir et de « Je suis dans le club dont j’ai toujours rêvé », ont montré la voie à suivre.

Pour ce qui est de l’amour du maillot, ce vieux fantasme de supporter, on repassera. Comme le dit Franck Deffenain, le président d’une section de supporters du LOSC,...

Contenu réservé aux abonnés

47 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo
L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo Abonnés

Daniel Riolo, Gilbert Brisbois et l'équipe de l'AFTER FOOT signent un sixième numéro exceptionnel de 150 pages pour comprendre la passion qui anime les supporters. Paris, Lyon, Marseille mais également Bordeaux, Nantes, Saint-Etienne... toutes les appartenances sont passées au crible.

Un ouvrage indispensable pour poser un diagnostic, comprendre les enjeux qui bousculent les tribunes françaises et répondre aux violences et polémiques qui ont agité la saison passée.
A lire aussi dans ce nouveau numéro l'interview exclusive de Bruno Génésio mais aussi des éditos, des témoignages et des articles de journalistes, consultants et économistes.

1 commentaire
Ça bouge sur Afterfoot.media
Ça bouge sur Afterfoot.media Abonnés

Sélection des meilleures contributions publiées depuis trois mois sur afterfoot.media, lien entre nous et vous et espace de débat. Parce que la rencontre et le débat, c’est ça, le sel de l’After. 

0 commentaire
Ultras d'accord !
Ultras d'accord ! Abonnés

Romain Mabille, Rachid Zeroual et Romain Gaudin sont tous trois les patrons de leur tribune, le CUP au Parc des princes, les South Winners au Vélodrome et la Brigade Loire à la Beaujoire. Au-delà des rivalités, les Ultras ont la même vision du foot, du club et de l’attachement identitaire qui le relie au supporter.

0 commentaire