laRevue
Un lucarne pour faire la lumières Abonnés
Un lucarne pour faire la lumières

À Évry, dans le département de l’Essonne, une toute petite fenêtre a montré que la grandeur n’est pas qu’une question de taille.


C’est l’histoire d’une simple fenêtre, née au milieu des années 1970. Sa mission originelle ? Donner une apparence plus digne au local poubelle qu’elle éclaire, 24, rue Jules Vallès, dans le quartier des Pyramides, à Évry. S’il y a 50 ans, on lui avait dit qu’elle aurait droit à une localisation Google rien que pour elle, elle n’en aurait pas cru un mot. La fenêtre du vide-ordures de ce bâtiment HLM est aujourd’hui connue du monde entier.

Une fenêtre sur l’avenir

Cette reconnaissance est le fruit d’un mélange entre passion et plaisir, le tout saupoudré d’imagination. L’un des voisins du local, Malamine Sissoko, qu’on appelle Malason (prononcer ­Malassonne), décide un jour d’accorder un peu plus d’importance à cette fenêtre. Pendant vingt ans, elle n’a jamais attiré le moindre regard, avant de devenir l’élément central d’un jeu qu’il a conçu.

La fameuse lucarne au 24 rue Jules Vallès à Évry
La fameuse lucarne au 24 rue Jules Vallès à Évry

Éducateur sportif et amoureux du football, Malason imagine ce défi : depuis le trottoir d’en face, chercher le geste parfait pour faire entrer un ballon dans cette petite lucarne de 45 centimètres de côté. Il ironise : « On était là, on galérait, comme souvent. On essayait avec des potes de toucher un panneau sens interdit, jusqu’au moment où nos regards se sont posés sur cette fenêtre. »

La légende naît là. Elle se construit sur les réseaux sociaux. Djibril, le grand frère de Malason, entend du bruit, sort de chez lui, se positionne et envoie le ballon du premier coup dans la lucarne. Le mouvement devient viral sur Twitter. Tout le monde veut les rencontrer. « Des gens viennent de toute la France, de Montpellier, d’Orléans, des familles entières, avec leurs enfants », s’amuse Malason. Le 24, rue Jules Vallès, à Évry, se transforme en adresse touristique. Mais pas que....

Contenu réservé aux abonnés

70 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo
L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo Abonnés

Daniel Riolo, Gilbert Brisbois et l'équipe de l'AFTER FOOT signent un sixième numéro exceptionnel de 150 pages pour comprendre la passion qui anime les supporters. Paris, Lyon, Marseille mais également Bordeaux, Nantes, Saint-Etienne... toutes les appartenances sont passées au crible.

Un ouvrage indispensable pour poser un diagnostic, comprendre les enjeux qui bousculent les tribunes françaises et répondre aux violences et polémiques qui ont agité la saison passée.
A lire aussi dans ce nouveau numéro l'interview exclusive de Bruno Génésio mais aussi des éditos, des témoignages et des articles de journalistes, consultants et économistes.

1 commentaire
Ça bouge sur Afterfoot.media
Ça bouge sur Afterfoot.media Abonnés

Sélection des meilleures contributions publiées depuis trois mois sur afterfoot.media, lien entre nous et vous et espace de débat. Parce que la rencontre et le débat, c’est ça, le sel de l’After. 

0 commentaire
Ultras d'accord !
Ultras d'accord ! Abonnés

Romain Mabille, Rachid Zeroual et Romain Gaudin sont tous trois les patrons de leur tribune, le CUP au Parc des princes, les South Winners au Vélodrome et la Brigade Loire à la Beaujoire. Au-delà des rivalités, les Ultras ont la même vision du foot, du club et de l’attachement identitaire qui le relie au supporter.

0 commentaire