Les vérités que le monde du foot doit entendre

Alexandre Villaplane : SS in Uruguay Abonnés
Publié le 18 octobre 2021
Alexandre Villaplane : SS in Uruguay

Découvrez le sordide destin d'Alexandre Villaplane, capitaine de l'Equipe de France lors du premier Mondial de l’histoire en Uruguay avant de rejoindre les rangs de la Gestapo française.

Le 13 juillet 1930 l’Équipe de France ouvre la toute première Coupe du monde en Uruguay par une victoire 4-1 sur le Mexique. Capitaine des Bleus depuis le début de l’année, le défenseur Alexandre Villaplane fait figure de cadre avec ses 23 sélections depuis 1926 et vit le sommet de sa carrière sportive. Plus dure sera la chute…

Né en 1905 à Alger, il débarque en métropole avec son oncle, à Sète, à l’âge de 16 ans. Surdoué, surclassé pour l’occasion, il fait ses débuts dès l’année suivante en équipe première du club local, l’un des clubs phare du football français : à une époque où le championnat de France n’existe pas encore, le FC Sète remporte chaque année la Division d’honneur du Sud-Est depuis sa création et n’a pas d’égal dans le sud de la France. Bien qu’encore junior, Villaplane participe à l’épopée qui amène le club en finale de la Coupe de France 1923.

Auteur de performances remarquables, il est remarqué par la Fédération et connaît sa première sélection en équipe de France en 1926 contre la Belgique et s’impose immédiatement comme un titulaire indiscutable qui va l’amener à participer aux JO d’Amsterdam (1928). Après une escapade au SC Nîmes, il signe au Racing Club de France. Animé par son moteur, l’argent, Villaplane trouve à Paris le plus beau des terrains de jeu, hors-stade. Il s’y révèle comme le roi des nuits parisiennes et des champs de course, développant des relations peu recommandables.

Après une belle Coupe du monde 1930 où les Bleus sont néanmoins éliminés dès les poules par l’Argentine, sa carrière, alors au sommet, bat de l’aile, perturbée par son appât du gain. Il succombe aux sirènes d’Antibes en 1932 lors de la création du Championnat de France professionnel mais est contraint de quitter le club...

Contenu disponible gratuitement

70 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter