Les vérités que le monde du foot doit entendre

Analysons la Ligue 1 par le prisme européen Gratuit
Publié le 3 octobre 2022
Analysons la Ligue 1 par le prisme européen
Agrégé d’Éducation Physique et Sportive Docteur en Sciences de l’Éducation, François Hochepied propose une analyse du foot français à travers un prisme européen.

À l’issue d’une trêve internationale, une fois de plus, très ennuyeuse, entretenant, qui plus est, les Nations du « vieux continent » dans les plus grandes incertitudes à quelques semaines d’une improbable Coupe du Monde au Qatar, le quotidien de la Ligue1 reprend ses droits.

Que ce soit dans les stades, dans les canapés ou sur les ondes, retour aux analyses, aux passions, aux déceptions, aux espoirs, aux certitudes et/ou aux élucubrations.

Certes, tant à l’échelle nationale qu’européenne, il faut toujours avoir en mémoire le fait que les analyses d’août-septembre peuvent aisément se fracasser sur les cols hors-catégories qui s’échelonnent de février à juin pour distiller les hiérarchies et répartir les trophées. Mais le football est ainsi fait : l’addiction émotionnelle reprend très vite le dessus sur la raison ou le recul historique.

La vigilance est pourtant d’autant plus nécessaire cette saison que la Coupe du Monde au Qatar viendra perturber, entre le 20 novembre et le 18 décembre, l’ordre traditionnel des montées en gamme et que nous ignorons, à ce jour, dans quel état physique, psychologique et émotionnel se retrouveront les acteurs majeurs du Tournoi entre les Nations.

Une fois établie cette indispensable prudence qui rendra, peut-être, ce texte obsolète, force est néanmoins de rester lucide et d’observer la réalité concrète des premières joutes livrées par les clubs de Ligue1, non pas sous cet unique prisme émotionnel « franco-français » mais à l’aune des confrontations européennes durant la semaine de septembre 2022 qui a précédé la trêve internationale.

Que vaudrait un éventuel enthousiasme à l’issue, par exemple, d’un RC. Lens - O. Lyon de bonne facture juste replacé à l’échelle européenne ?

En effet, excepté (et heureusement) le PSG assez facile vainqueur (1-3) d’un club israélien (Maccabi Haïfa FC), sans apporter, par ailleurs, la moindre réponse aux légitimes doutes...

Contenu disponible gratuitement

69 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter