Les vérités que le monde du foot doit entendre

Coupe du monde 2022 : le Portugal Gratuit
Publié le 3 novembre 2022
Coupe du monde 2022 : le Portugal

Teddy Imarazene (abonné à la revue) passe en revue une à une les équipes du mondial. L'occasion d'en apprendre davantage sur chacune des sélections... avant le coup d'envoi le 20 novembre.


Nombres de participations à la Coupe du monde : 8ème participation
Meilleur parcours en Coupe du monde :
Demi-finale en 1966 et 2006
Sélectionneur :
Fernando Santos
Classement FIFA :
9ème

Des débuts difficiles jusqu’à l’éclaircie du mondial 66

Avant la seconde guerre mondiale, le Portugal participe à ses deux premiers éliminatoires de Coupe du monde, en 1934 et 1938, mais ces deux premières tentatives sont des échecs. Le Portugal retente sa chance pour la Coupe du monde 1950. C’est une nouvelle désillusion pour les Portugais, battu 5-1 face aux Espagnols, avant d’accrocher un nul 2-2 lors du match retour. S’en suit trois nouveaux échecs, en 1954, 1958 et 1962.
4 ans plus tard, en 1966, c’est enfin l’heure du Portugal. Lors des éliminatoires, les coéquipiers d’Eusebio sont dans le groupe de la Turquie, de la Roumanie et de la Tchécoslovaquie, finaliste du dernier mondial. Avec quatre victoires, un nul et une défaite les Portugais terminent en tête du groupe et s’envolent pour l’Angleterre afin d’y disputer la toute première Coupe du monde de leur histoire.
Le Portugal arrive donc avec une certaine confiance lors de cette Coupe du monde, comptant notamment dans ses rangs le Ballon d’or 1965, Eusebio. Le premier tour est une formalité pour les Portugais, avec trois victoires en autant de matchs, notamment face au Brésil de Pelé et Garrincha. En quart de finale, le Portugal s’impose 5-3 face à l’équipe surprise de cette Coupe du monde, la Corée du Nord. En demi-finale, les Portugais s’inclinent face au pays hôte et futur vainqueur, l’Angleterre de Sir Bobby Charlton. Le Portugal s’impose face à l’URSS lors du match comptant pour la troisième place et Eusebio termine meilleur buteur du tournoi.
34 ans sépare le mondial 66 de l’Euro 2000, seul fait d’arme, de ces longues années d’attente,...

Contenu disponible gratuitement

77 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter