Les vérités que le monde du foot doit entendre

Faut-il sauver le soldat Puel ? Abonnés
Publié le 20 mars 2021
Faut-il sauver le soldat Puel ?

OPINION. La rencontre entre Saint-Etienne et Monaco était l'occasion de s'interroger sur la véritable valeur de Claude Puel. Entraîneur de Ligue 1 interchangeable, vrai tacticien exigeant ou manager et meneur d'hommes décevant ? L'un de nos contributeurs a son avis -plutôt nuancé- sur la question.

Mathieu Boyer (25 ans) est un fan stéphanois expatrié à Marseille. Il est abonné à la revue de l'After Foot.

Beau discours sur le jeu, entraîneur trop rigide, progression des jeunes, tactique frileuse… De multiples sentiments contraires m'envahissent lorsque je pense à l’entraîneur Claude Puel. Plus d’un an après son arrivée à l’AS Saint-Etienne, toujours cette même sensation, cette incapacité à avoir réellement un avis sur ce qu’il met en place au club.

Après le départ de Ghislain Printant, qui a suivi celui de Jean-Louis Gasset qui est considéré par beaucoup comme ayant fait des miracles à l’ASSE en obtenant une 4ème place -alors que cette saison là, le podium était plus qu’accessible mais sa frilosité a empêché de l'atteindre (se satisfaire d’un nul à l’extérieur, jouer comme une «petite équipe»)-, différentes options sont sur la table pour reprendre le poste d’entraineur. Voyant la nouvelle vague d’entraineurs notamment à l’étranger (Nagelsmann, Conceição, Rangnick…) s’opposant à notre génération d’entraineurs interchangeables étant passés par tous les clubs possibles en France (Girard, Antonetti, Kombouaré…), mon choix était vite fait de préférer la première liste avec le souvenir du coup non-payant tenté avec Oscar Garcia qui m’avait apporté au niveau du jeu plus de satisfaction en 1 match face à Nice (1-0 but de l’illustre Oussama Tannane), que l’ensemble des matchs proposés par le tandem Jean Louis Gasset - Ghislain Printant.

A la nomination de Claude Puel, il y eut tout d’abord de la déception, encore un entraineur ayant bourlingué que l’on reprend par manque d’imagination.

En repassant négativement sa carrière récente, que peut-on y voir ? Il arrive à Lyon qui marche sur l’eau depuis 7 ans et devient le premier entraineur à ne pas réussir à remporter le titre, ce qui a brisé net leur série (alors que l’équipe possédait encore d’incroyables joueurs)....

Contenu disponible gratuitement

69 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter