Les vérités que le monde du foot doit entendre

Grazie San Goran Gratuit
Publié le 28 septembre 2022
Grazie San Goran
Goran Pandev s’est officiellement retiré des terrains après vingt-deux ans d’activité. Voyage sur les traces d’un « bomber » macédonien presque italien.

Il est probable que ce début d’automne ait vu naître de tristes brumes en plein cœur de Skopje. Pas nécessairement celle de la météo mais une autre plus intime. La légende du sport national Goran Pandev a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière à 39 ans. Sous-entendu, il ne défendra plus jamais la fierté des « lynx-rouges » hors de ses frontières. Et pour comprendre le joueur c’est dans l’histoire qu’il faut plonger. Celle d’un gamin d’ex-Yougoslavie qui a grandi dans l’anonyme ville de Stroumitsa. C’est véritablement là que bat le poul de la star, aux abords du feu stade Blagoj Istatov, désormais site de l’Académie Pandev et d’une nouvelle enceinte de 9 200 places inauguré en 2017. Strumica symbole d’une trajectoire dorée ? Tout comme pourrait l’être le centre d’entraînement de l’Inter Milan où il est passé deux fois. Retour sur les itinérances qui font Goran Pandev.

Le Giro de Goki

Bien sûr vingt deux ans et 187 buts toute compétition confondue plus tard, le retrait des pelouses du macédonien s’est fait sentir dans toute l’Europe du football. Mais c’est de Turin, où évolue désormais Matia Perin son ancien partenaire au Genoa, qu’est provenu l’hommage le plus juste. « Ta plus grande victoire, Goki, réside dans le fait que tu as réussi à gagner les applaudissements de tous les fans en Italie, des équipes pour lesquelles tu as joué et des équipes adverses, sans distinction » déclarait le portier italien (Article Sportal.fr 24 Septembre 2022). Quel périple ! Repéré à 16 ans par l’Inter au FK Belasica Stumica, le club de sa ville natale où il est déjà titulaire et inscrit dès sa première saison 6 buts en 18 matchs, Pandev intègre la Primavera des nerazzuri dès 2001 à 18 ans. Pour l’aguérir et le confronter à...

Contenu disponible gratuitement

76 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter