Les vérités que le monde du foot doit entendre

L'After, ma Terre à moi Abonnés
Publié le 9 juin 2021
L'After, ma Terre à moi

A l’heure où l’After a commencé à écrire en grand ce que le monde du football écrit en petit, j’ai décidé de mettre en mots mon histoire avec l’After Foot. Témoignage.

Le football a commencé pour moi dans la cour d’école, autour de cette balle en mousse que la pluie rendait arme, faisant fuir toutes les têtes, mêmes des plus téméraires. Ce football, c’était sortir de la classe et courir dans les escaliers pour être le premier sur le terrain ; c’était prendre son manteau même par 25 degrés car il fallait les entasser pour en faire un poteau convenable ; c’était jouer jusqu’à la dernière note de la sonnerie pour mettre ce fameux but en or, qui, à lui tout seul, avait le pouvoir d’une "remontada". Quelle belle époque.

Très rapidement, est apparu un besoin d’identification : « moi je suis Ronaldinho, et toi tu es qui ? » pouvait-on entendre avant que la partie ne commence, comme si dire que l’on était tel ou tel joueur pouvait nous rendre plus fort. Puis est venu un besoin d’appartenance : « moi je « supporte » le PSG, et toi, tu es pour qui ? ». Mais alors, comment trouver le joueur auquel s’identifier ou encore savoir quel club « supporter » ? A la maison, personne n’aime ni ne regarde le football. Je n’ai pas reçu l’héritage d’un père ou d’un grand frère, par exemple, me transmettant sa passion pour un club. Aucun abonnement aux chaînes payantes, il me fallait donc éplucher le programme télé pour trouver les matchs de foot diffusés en clair. Ce sera TF1. Ce sera la Ligue des Champions. Ce sera l’Olympique Lyonnais. Ce sera Juninho.

Après avoir découvert le football en le pratiquant, je le découvre en le regardant. Ce sport m’émerveille, me procure des émotions inédites. Je deviens un supporter, de l’Olympique Lyonnais donc, moi, parisien de naissance. Mais je deviens surtout un passionné. Un vrai. Je regarde tous les matchs possibles, toutes équipes et toutes compétitions confondues,...

Contenu disponible gratuitement

59 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter