Les vérités que le monde du foot doit entendre

La Super Ligue ou la banalisation de l’exceptionnel Abonnés
Publié le 22 avril 2021
La Super Ligue ou la banalisation de l’exceptionnel

OPINION. On peut comprendre l'idée de proposer au public davantage de matches intéressants pour éviter l'ennui et pimenter la compétition. Mais n'est-ce pas raisonner à l'envers ? L'intérêt d'un grand match ne vient-il pas avant tout de sa rareté ?

Titulaire d'un M1 en journalisme radio/télévision, Gaetan Hulin (26 ans) est un auditeur de l’After depuis 2012. Il est aujourd'hui abonné à la revue After Foot.


C’est un véritable vaudeville auquel nous venons d’assister ces derniers jours. Ce lundi 19 avril, 12 clubs annonçaient qu’ils quittaient le giron de l’UEFA pour créer une ligue fermée, se substituant à la Ligue des champions. Les intérêts étaient avant tout économiques, mais le projet est tombé à l’eau ce mercredi 21 avril, après le désistement de nombreux clubs.

Pourtant, si l’idée avait vu le jour, cela aurait-il été un gage de réussite ? Une ligue fermée, voilà une idée qui trottait dans la tête de nombreux dirigeants de clubs depuis plusieurs années maintenant. Elle flottait dans l’air telle une épée de Damoclès au-dessus de la tête de l’UEFA, cela en vue de lui mettre la pression et de faire entendre davantage la parole des grands clubs, des historiques, et surtout pour témoigner de leur puissance auprès de l‘instance qui régit le football européen. Mais au bout de deux jours, les désistements se sont accumulés et l'idée a été provisoirement abandonnée.

Plusieurs arguments tendaient toutefois à légitimer cette démarche. En effet, les phases de poule de la C1 sont de moins en moins passionnantes, il est assez simple de prédire les deux équipes qui se qualifieront quasiment à chaque fois. Hormis quelques rares exceptions, les gros sont toujours au rendez-vous des huitièmes de finale. Il faut ainsi attendre le mois de février pour que la compétition se révèle véritablement attractive et puisse passionner les foules. L’idée de cette Super Ligue était là : donner au public, dès le début de la compétition, des affiches de qualité avec des clubs historiques qui s’affronteraient immédiatement. Ce raisonnement peut se comprendre et être accepté. A vrai dire,...

Contenu disponible gratuitement

65 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter