Les vérités que le monde du foot doit entendre

Le foot peut-il se priver du public ? Abonnés
Publié le 3 mai 2021
Le foot peut-il se priver du public ?

DEBAT. Depuis de trop long mois, le football est plongé dans un mutisme dérangeant. Le football peut-il continuer à donner de la voix sans l'écho de ses supporters ? L'opinion de Lilian L., abonné à la revue After Foot.

La période se voudrait pourtant euphorisante. Un championnat national plus relevé qu’à l’accoutumée, plaçant un nouveau représentant dans le dernier carré du gratin européen, et l’augure de joutes internationales où l’espoir d’une énième prouesse tricolore est permis : tout cela devrait suffire à ouvrir l’appétit d’une majorité d’entre nous. Pourtant, le déficit de saveur demeure difficile à combler.

Parce que le triplé d’un attaquant français aurait redoublé de prestige dans un Camp Nou médusé. Parce que voir Christophe Galtier soulever l’Hexagoal ne serait un accomplissement que sur une Grand Place bondée. Parce que l’éventuelle patte de Jorge Sampaoli ne pourrait se constater que s’ils étaient 60.000 à rugir autour de lui. Parce que les plus grands exploits, finalement, se doivent d’être portés en direct par une ferveur populaire, de peur de tomber dans un oubli que balaye habituellement la poignée de sympathisants pouvant dire « J’y étais ». Celle qui a le privilège d’assimiler une reprise de volée pure à un frisson, une clameur ou un soupir partagé, selon la couleur de la tunique qu’elle a choisi d’endosser. Et surtout, la possibilité, derrière, d’en témoigner, entretenant ainsi la légende de ce geste technique maîtrisé.

Pour certains de nos acteurs préférés, cette chaleur constitue même une ressource vitale pour étaler tout leur plan de jeu. Jürgen Klopp n’affirmera pas le contraire, tant son Liverpool est tancé pour des résultats logiquement décevants. Mais comment reprocher à une machine donnant sa pleine mesure lorsqu’elle est chargée d’adrénaline de s’enrayer face à un Kop déserté ? L’importance toute relative du fait de jouer à domicile ou à l’extérieur actuellement, statistiquement vérifiée, devrait nous permettre de modérer certains reproches appuyés.

On entend justement beaucoup de choses, ici et là, sur le football et notamment ses déboires à venir. Et ce à juste titre, tant il semble...

Contenu disponible gratuitement

26 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter