Les vérités que le monde du foot doit entendre

Le mur de la honte Abonnés
Publié le 29 avril 2021
Le mur de la honte

Face à la prestation du PSG en demi-finale aller, Thimothée Maymon revient sur "le mur", cet outil parfois négligé mais qui peut se révéler indispensable pour gêner l’adversaire lors d’une franche occasion de but...

Je  vois déjà les consultants se hérisser, j’entends déjà les partisans de  l’incomparable, mais rassurez-vous, je ne suis  pas fou… Je suis absolument conscient que le foot d’en bas et celui  d’en haut sont incomparable et que mes joutes de district  les samedis après-midi ne peuvent-être mise en comparaison avec une  demi-finale de Champions League. Je sais mieux que quiconque qu’il s’agit  de deux footballs distincts et qu’un mur sépare le football amateur et  le football professionnel surtout quand il est poussé à son excellence  comme hier sur la pelouse du Parc. Ça n’est presque pas le même sport,  en fait à une exception prêt peut-être  : le mur justement !

Il ne s’agit pas d’un geste technique, il  ne s’agit pas de positionnement, de compréhension du foot ou de travail  tactique. Le mur est peut-être la seule chose que le foot du dimanche  et celui du mercredi soir ont en commun. Le  but est simple : faire barrage de son corps pour empêcher le ballon de  d’aller jusqu’à la cage du malheureux gardien de but. En fait, l’idée  est aussi vielle que le monde : il s’agit de faire un sacrifice  individuel pour la réussite collective. En amateur  comme en pro, on le sait : prendre le ballon dans le ventre ça fait  mal, mais si ça empêche de prendre un but ça vaut le coup ! Être dans  le mur, c’est être courageux, presque chevaleresque ! C’est risquer sa  tête, au sens propre du terme, pour viser la victoire  finale.

Le mur, c’est quatre ou cinq fantassins  qui acceptent d’être de la chair à canon. Alors que se passe-t-il quant  au dernier moment certains prennent la pétoche ? Le mur se fissure et le  gardien souvent aveugle se retrouve bien  seul.

Une fois expliqué ces principes de base,  comment expliquer que deux professionnels avec une finale de ligue des  champions en ligne de mire puissent se contorsionner en l’air pour  éviter le fouet du ballon. Pire, il...

Contenu disponible gratuitement

26 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter