Les vérités que le monde du foot doit entendre

Lettre ouverte à Djamel Belmadi Abonnés
Publié le 2 avril 2022
Lettre ouverte à Djamel Belmadi
Lettre ouverte à monsieur Djamel Belmadi par Sofiane, 29 ans, abonné à la revue After Foot et fervent supporter de son équipe nationale : les Fennecs.

Salam coach , je m’appelle Sofiane, j’ai 29 ans, je suis supporter de notre équipe nationale, raison pour laquelle je me dois,  pour le bien de celle-ci, de vous écrire.

Comme vous , je suis franco-algérien, fils de Moudjahid, mon papa,  décédé en 2013. Allah y rahmo m’a transmis l’amour de notre patrie et  pour elle, pour son bien et son bonheur, je suis prêt à tout. Voilà  pourquoi j’espère sincèrement que cette lettre ouverte vous parviendra à temps, si votre décision finale n’est pas encore prise .

Comme vous, mardi soir, j’ai été terrassé. Non pardon, pas « comme vous », ce serait manquer de respect à votre implication, à votre rigueur, à votre professionnalisme et surtout à l’immense travail que vous avez accompli depuis 2019.

Vous êtes un homme incroyable coach. J’ai personnellement une dette envers vous car le premier match de l’Algérie que j’ai pu voir dans ma vie est le fameux France - Algerie. Un match durant lequel vous avez mis un but somptueux, avec une célébration qui venait du coeur. J'étais face à vous dans la tribune, cela m’a énormément marqué. J’avais 8 ans, c’est mon premier souvenir de joie procuré par mon équipe nationale et c’est le moment qui a créé cet amour incommensurable pour cette sélection. Un attachement charnel qui  m’a permis de pleurer en 2004, d’être fou de joie en 2009, de pouvoir réaliser un rêve et d’arriver à 10h du matin à Tchaker sous la  pluie avec mes cousins à Blida en novembre 2013 et de vivre le plus beau moment d’émotion de ma vie, de rêver en grand en 2014 et enfin de toucher le graal en 2019.

Ces moments de bonheur, vous en avez été à l’origine directement et indirectement. Comme bon nombre d’Algeriens de ma génération, je  vous en...

Contenu disponible gratuitement

70 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter