Les vérités que le monde du foot doit entendre

Messi manque d’appuis Abonnés
Publié le 20 février 2022
Messi manque d’appuis

L’Argentin manque de relais dans la presse française pour amortir ses prestations moyennes ou mauvaises, comme ce fut le cas contre le Real Madrid.

3/10. Jamais la presse catalane ne se serait permis de mettre cette note à Messi après une rencontre. Même après la déroute contre le Bayern 2-8 en 2020, Sport lui avait mis 5.

L’Équipe, n’a pas hésité. Le Parisien, considéré en Espagne comme proche du club, non plus. 3,5/10. La pire note des onze joueurs titulaires. Tout un symbole. Un crime de lèse-majesté qui a fait sortir Kun Agüero de ses gonds sur sa chaîne Twitch. L’ami de Messi a traité la presse française de « connards ». Rien de moins.

La question que pose Rothen dans l’After, qui se demande si Messi ne serait pas mieux sur le banc lors de certains matchs, va pourtant se poser de plus en plus. C’est une question de génération. A bientôt 35 ans, Messi n’est peut-être plus le meilleur joueur du monde sur 90 minutes.

D’ailleurs, à Barcelone, quelques-uns se risquaient depuis deux ans à affirmer que l’Argentin était à la fois le problème et la solution du Barça. Le problème, parce qu’il ralentissait le jeu. La solution, parce qu’il était le seul à trouver la clé pour percer les défenses adverses.

Cela a-t-il pesé dans la décision des dirigeants du Barça au moment de ne pas renouveler son contrat l’été dernier ? Pas sûr. Les résultats depuis deux ans prouvent en revanche qu’en Europe, Messi n’est plus aussi décisif. Et quand il ne l’est plus, comme mardi, les critiques pleuvent à Paris. Car, en France, Messi ne bénéficie pas d'un parapluie médiatique sur mesure.

Comment pourrait-il en avoir un?

Daniel Riolo donne une piste dans la revue de l’After qui sort ce vendredi 17 février : « un footeux qui n’a jamais moins de 5, même quand il est bidon, (…) vous pouvez sûr que c’est un indic ».

Difficile de...

Contenu disponible gratuitement

41 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter