Les vérités que le monde du foot doit entendre

Ode à la Ligue 1 Abonnés
Publié le 5 avril 2021
Ode à la Ligue 1

HOMMAGE. Et si, plutôt que d'envier constamment les championnats voisins et de dénigrer le nôtre, nous choisissions d'en célébrer les bons côtés ? Benjamin Gascuel, abonné à la revue de l'After Foot, relève le défi.

Originaire de Dijon, Benjamin Gascuel (23 ans) est supporter du Dijon FCO. Il est abonné à la revue de l'After Foot.


Amis afteriens, je partage avec vous mes pensées de cette fin de saison.Nous voilà à la mi-mars, il reste 9 matchs, et rien n’est joué, que ce soit pour  l’Europe ou pour le maintien. Cette fin de saison est vraiment plaisante à suivre.

Et pourtant, moi, Benjamin, je suis supporter de Dijon, je devrais être dégouté, écœuré par cette saison. Eh bien non. Je me suis fait à l’idée qu’on descendrait depuis un mois. Pourquoi ? Car, comme le dirait François Hollande : « le changement, c’est maintenant ». Descendre en ligue 2 nous ferait le plus grand bien.

Mais je ne suis pas là pour me défouler sur le DFCO, je le ferai plus tard avec plaisir. Je voudrais vous dire que je suis enthousiasmé par cette fin de saison. Devant, 4 clubs peuvent encore être champions et de gros matchs vont avoir lieu entre ces clubs : Paris-Lille, Lyon-Lille ou encore Monaco-Lyon. Ces matchs seront très plaisants à suivre.

Ces équipes ont des effectifs de qualité et tout est réuni pour nous régaler jusqu’à la fin. Que dire aussi des belles saisons de Metz et de Lens? Qui s’attendait à ce que Lens joue l’Europe ? En début de saison, la côte de « Lens joue l’Europe » devait être sacrément haute. Je ne pense pas que les supporters lensois eux-mêmes croyaient en une si belle saison. Bravo les mecs, vous rendez si fière cette identité lensoise.

Metz, avec le départ d’Habib Diallo à Strasbourg, les graves blessures de Ndoram et de Niane ne s’attendaient sûrement pas à batailler pour l'Europe. Mais, qu’on le veuille ou non, la patte Antonetti fait fureur.

Alors, oui, ces clubs ne...

Contenu disponible gratuitement

38 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter