Les vérités que le monde du foot doit entendre

Portrait : Dragan Stojković Abonnés
Publié le 29 août 2021
Portrait : Dragan Stojković

Véritable légende en ex-Yougoslavie, Dragan Stojković est encore aujourd'hui reconnu comme l'un des footballeurs les plus talentueux de l'histoire.

20 décembre 1990. Aéroport de Belgrade. Un mec pousse son chariot de valises sur lesquelles trône un autre gars tout sourire, lunettes de soleil et jambe dans une atèle. Mon grand frère me dit « Regarde, c’est Stojko ». Dragan Stojkovic, l’actuel sélectionneur de la Serbie. Ce nom raisonne sûrement pour les plus âgés qui ont connu l’époque des romantiques venus de l’Est avec Hagi et Stoïchkov.

J’accoure, un autographe, pas de selfie à l’époque. J’ai toujours ce précieux bien rangé à la maison 30 ans après. Je venais de rencontrer l’idole. Le joueur qui m’avait fait kiffer le mondial italien.

Le footballeur alors le plus cher de la planète (49 millions de francs… soit 7,5 millions d’euros) venait de débarquer à l’OM. Avec Stojkovic, l’OM voyait sereinement son parcours en C1. Et puis, deuxième match de championnat, une blessure. Un genou à terre. Le feuilleton du retour de Dragan Stojkovic durera toute la saison pour se finir en finale de C1 à Bari en prolongations face à son ancien club, l’Etoile rouge.

Le meneur yougoslave, devenu rapidement Serbe suite à la décomposition de son pays, a fait ses armes à Belgrade. Il fait partie des grands noms du football yougo avec cette fâcheuse manie d’avoir un nom qui commence par S, comme Skoblar, Susic, Savicevic, Stankovic, Suker…

Né en 1965 à Nis dans le Sud-Est de la Serbie, Dragan est lâché dans le grand bain du championnat yougoslave dans le club de Radnicki Nis. 4 saisons, 70 matchs et seulement 8 buts plus tard, il est repéré par les recruteurs de Zvezda.

Il y débarque à 21 ans avec son surnom de cours d’école « Piksi », la petite souris d’un dessin animé capable de se faufiler rapidement partout. L’Europe va vite découvrir que ce surnom n’est pas usurpé.

Dragan Stojkovic c’est un...

Contenu disponible gratuitement

75 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter