Les vérités que le monde du foot doit entendre

Portrait : Javier Pastore Abonnés
Publié le 29 septembre 2021
Portrait : Javier Pastore

Héritier direct de la grande lignée des dix à l’ancienne, Pastore est l’un des derniers vestiges d’un football d’un autre temps.

Assis au pied de la tribune Boulogne en cette belle fin d’après-midi d’été, il savourait, la gorge serrée par l’émotion, les dizaines de secondes durant lesquelles le Parc chantait sa gloire. A quelques mètres à peine d’une pelouse qu’il avait éclaboussé de tout son talent pendant sept saisons. Une distance tout en symbole, incarnant le fossé qui le sépare désormais de ce qui fut son terrain de jeu. Souvenirs émus d’une époque révolue.

A seulement trente-deux ans, Javier Pastore n’est plus vraiment un joueur de football. El Flaco a depuis longtemps perdu le fil d’une carrière qui n’aura jamais atteint les sommets qui lui étaient promis. Irrégulier, martyrisé par un corps trop fragile et un mental insuffisant pour le très haut niveau : à première vue, sa carrière ressemble à un terrible gâchis. Pastore n’est pas et ne sera jamais le grand champion qu’il aurait dû être. Mais ça n’est pas bien grave car en y regardant de plus près, on s’aperçoit qu’il est bien plus que cela.

Javier Pastore est avant tout un sentiment. Il est une émotion, il est ce frisson qui nous parcourt à chaque touche de balle, cette clameur qui résonne à chaque coup d’éclat, ce plaisir unique que seule la vision du beau peut nous procurer. Héritier direct de la grande lignée des dix à l’ancienne, Pastore est l’un des derniers vestiges d’un football d’un autre temps. Un football tout en toucher, moins porté sur la dimension athlétique et pas encore tout à fait dirigé par les statistiques. Ce grand maigre, si élégant la balle au pied, n’a d’ailleurs que faire de ces dernières. Elles n’intègrent pas sa conception du foot, faite de dribbles insolents, de coups d’œil géniaux et autres gourmandises de l’extérieur du pied. Le football moderne réclame de la rentabilité, des athlètes...

Contenu disponible gratuitement

73 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter