Les vérités que le monde du foot doit entendre

Pour une équipe de France itinérante Abonnés
Publié le 6 avril 2022
Pour une équipe de France itinérante

Dans quelques années, le Stade de France ne devrait plus être la maison des Bleus. Après des décennies de sédentarité, et si l'équipe de France devenait nomade ?

Avant la fin de la décennie en cours, l'accord liant le consortium qui gère le Stade de France et la Fédération Française de Football arrivera à son terme. Concrètement, cela implique que l'enceinte de Saint-Denis n'accueillera plus aucun match de l'équipe de France de football. Elle va donc devoir se trouver un autre stade dans lequel jouer ses matches. Présenté ainsi auprès de quelqu'un qui ne connaît pas grand-chose au ballon, cela s'apparente à une mauvaise nouvelle. Mais pour les passionnés et les observateurs qui sont dans le secret des dieux, cette perspective offre au contraire de réelles opportunités.

Depuis la Coupe du Monde 1998, en marge de laquelle l'enceinte dionysienne a été construite, le Stade de France s'est imposé aux yeux de tous comme la maison de l'équipe de France. Il reste associé pour l'éternité à la victoire en finale 3-0 contre le Brésil. 80 000 privilégés, un pays plongé dans une liesse comme on n'en vit pas depuis la Libération, un doublé de l'un des plus grands footballeurs français de l'Histoire et un but de notre économiste préféré. Ainsi qu'une phrase d'anthologie de Thierry Roland qui nous quittera quatorze ans après l'avoir prononcée. Une ferveur telle que l'échec vécu au même endroit en finale de l'Euro 2016 n'a pas autant marqué les esprits. Seulement voilà, depuis quelques temps, la contestation autour du titre officieux de Maison des Bleus qui auréole le Stade de France se fait de plus en plus entendre. Une remise en cause qui a un certain poids parmi les supporters et les observateurs, pour plusieurs raisons.

L'accord entre le consortium et la FFF est un gouffre financier. Papy Mougeot voulait le renégocier, mais il a rejeté d'emblée les conditions du consortium qu'il a estimées irrecevables. On le sait : Ernst Stavro Le Graet est moins...

Contenu disponible gratuitement

80 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter