Les vérités que le monde du foot doit entendre

Supporters, prenez vos responsabilités ! Gratuit
Publié le 26 septembre 2022
Supporters, prenez vos responsabilités !
Après une saison minée par les incidents impliquant des supporters, tout le monde du football doit se mettre au travail pour assainir les tribunes. Y compris les supporters eux-mêmes ! 


  • Dimitri Payet positionné au poteau de corner et bombardé lors de trois matches différents : Montpellier, Nice et Lyon.
  • Les supporters des Aiglons qui envahissent la pelouse de l'Allianz Riviera, et donc la profanent, suite à la réaction à chaud du Réunionnais.
  • Une rixe géante au stade Charléty opposant les supporters de l'Olympique Lyonnais à ceux du club résident, le Paris FC.
  • Le derby du Nord à Bollaert qui a été le théâtre de gestes obscènes, au sens premier du terme.
  • Les chants entonnés par les supporters niçois relatant de façon ignominieuse la mort d'Émiliano Sala dans les jours qui suivent la défaite de leur équipe en finale de la Coupe de France contre le FC Nantes.
  • L'envahissement de la pelouse du Stade Geoffroy-Guichard après le tir au but qui concrétise la montée de l'AJ Auxerre en Ligue 1 et donc la relégation de l'AS Saint-Étienne en Ligue 2.

Les incidents impliquant des supporters ont émaillé la saison 2021-2022 de nos compétitions domestiques. Abjecte et indésirable conséquence de la décision gouvernementale d'autoriser le retour des supporters dans les enceintes sportives, après un an de huis-clos général en raison de la pandémie de COVID-19. Retour permis par la généralisation de la vaccination ayant drastiquement endigué les formes graves de la maladie et donc les hospitalisations. J'avais redouté la résurgence de telles attitudes, à l'époque, dans mon article "On ne doit pas tout supporter des supporters". J'aurais aimé ne pas être prophète.

Avoir dû priver les supporters de la possibilité d'exprimer leur passion n'excuse pas, n'excusera jamais les abominations précitées. Tout au plus ça les explique, et encore ! Nos voisins européens ont connu les mêmes restrictions. Pour autant, nous n'avons pas vu de telles horreurs ni en Allemagne, ni en Angleterre, ni en Espagne, ni en Italie. Ni dans aucun...

Contenu disponible gratuitement

77 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter