laRevue
Économie
City Football Group : le Disney du Football Abonnés
City Football Group : le Disney du Football

Ferran Soriano n’est pas seulement le président de Manchester City, mais aussi de New York City FC, en Major League Soccer (MLS), et de Melbourne City FC, en Australie. Ces trois clubs sont les fleurons du City Football Group (CFG), dont le Catalan est également le P.-D.G., mais aussi l’instigateur, le créateur et l’éminence grise.

Ferran Soriano n’est pas seulement le président de Manchester City, mais aussi de New York City FC, en Major League Soccer (MLS), et de Melbourne City FC, en Australie. Ces trois clubs sont les fleurons du City Football Group (CFG), dont le Catalan est également le P.-D.G., mais aussi l’instigateur, le créateur et l’éminence grise. Il en avait l’idée depuis bien avant que d’autres ne l’appliquent, comme Red Bull (Leipzig, Salzbourg, New York, Bragantino), la famille Pozzo (Watford, Udinese, Grenade) ou United World Group (Sheffield United, Chateauroux, K Beerschot, Al Hilal, Kerala United) : un groupe possédant plusieurs clubs à travers le monde, de tailles, budgets, niveaux et ambitions différents.

C’est le fonds d’investissement d’Abu Dhabi, propriétaire de Manchester City, qui a permis à Soriano d’accomplir son rêve. Au tableau de CFG, en plus de New York (racheté en 2013) et Melbourne (en 2014), on trouve Troyes (depuis septembre 2020), dernière équipe en date à avoir rejoint le groupe, Yokohama (Japon), depuis 2014, Montevideo City Torque (Uruguay), depuis 2017, Girona (Espagne), depuis 2017, Sichuan Jiuniu (Chine), depuis 2019, Mumbai FC (Inde), depuis 2019, et Lommel SK (Belgique), depuis l’année dernière. Le CFG est également partenaire de Vannes, en France, et Club Bolivar, en Bolivie. Le groupe cherche encore à s’agrandir. Il prospecte actuellement sur le marché africain, en Chine, du côté du Portugal, en Malaisie.

L’objectif est double : transférer ou prêter des joueurs d’un club à l’autre et partager le savoir-faire, sportif, économique et commercial. En outre, des matchs amicaux d’avant-saison opposent les clubs du CFG entre eux dans des stades pleins (avant la pandémie…). Le projet cherche en priorité à s’étendre aux États-Unis, en Chine et en Inde, là où le City Group est déjà bien implanté et où il veut se développer et aller chercher des revenus...

Contenu réservé aux abonnés

39 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo
L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo Abonnés

Daniel Riolo, Gilbert Brisbois et l'équipe de l'AFTER FOOT signent un sixième numéro exceptionnel de 150 pages pour comprendre la passion qui anime les supporters. Paris, Lyon, Marseille mais également Bordeaux, Nantes, Saint-Etienne... toutes les appartenances sont passées au crible.

Un ouvrage indispensable pour poser un diagnostic, comprendre les enjeux qui bousculent les tribunes françaises et répondre aux violences et polémiques qui ont agité la saison passée.
A lire aussi dans ce nouveau numéro l'interview exclusive de Bruno Génésio mais aussi des éditos, des témoignages et des articles de journalistes, consultants et économistes.

1 commentaire
Ça bouge sur Afterfoot.media
Ça bouge sur Afterfoot.media Abonnés

Sélection des meilleures contributions publiées depuis trois mois sur afterfoot.media, lien entre nous et vous et espace de débat. Parce que la rencontre et le débat, c’est ça, le sel de l’After. 

0 commentaire
Ultras d'accord !
Ultras d'accord ! Abonnés

Romain Mabille, Rachid Zeroual et Romain Gaudin sont tous trois les patrons de leur tribune, le CUP au Parc des princes, les South Winners au Vélodrome et la Brigade Loire à la Beaujoire. Au-delà des rivalités, les Ultras ont la même vision du foot, du club et de l’attachement identitaire qui le relie au supporter.

0 commentaire