laRevue
Médias
Le joueur est devenu un média Abonnés
Le joueur est devenu un média

L’information circule partout, à toute vitesse, plus seulement sur les canaux traditionnels. Alors, les joueurs ont décidé de s’y mettre, d’être acteurs sur et en dehors du rectangle vert.


Quand j’étais un enfant passionné de football et de pureté, cette phrase de Zinédine Zidane me trottait dans la tête : « Le contrôle, c’est la base du football. » Très vite, j’ai compris que j’étais d’accord. Un contrôle de balle réussi engendre une suite d’actions maîtrisées. Avec l’expérience, je me rends compte que le mot contrôle peut avoir un autre sens. En dehors du terrain, le contrôle de sa communication est devenu un enjeu majeur dans la carrière d’un footballeur professionnel.

Expert en communication, Zinédine Zidane, avait-il prévu cet aspect extra-sportif ou s’agit-il d’un hasard ? Je penche pour la deuxième option. Dans un monde ultra-connecté, l’image du joueur est désormais aussi importante que ce qu’il fait crampons aux pieds. Elle va bien au-delà de la photo ou de la vidéo. Elle est le résultat d’une stratégie mise en place par le sportif et son entourage.

Cette envie de contrôle est en grande partie le fruit de la relation entre les acteurs du football et les médias. Ce sont les médias qui racontent le foot et son univers. Ce sont eux qui s’occupent de la narration, tout en dévoilant les coulisses du ballon rond. Au début des années 2000, une bascule est intervenue. Des obstacles se sont interposés entre sportifs et journalistes : il est devenu plus difficile d’accéder aux joueurs, de nouveaux intermédiaires, des agents d’image, ont fait barrage.

Selon Karim Souanef, maître de conférences en sociologie à l’Université de Lille et auteur du livre Le journalisme sportif. Sociologie d’une spécialité dominée (Presses universitaires de Rennes, 2019), les footballeurs estiment désormais qu’ils ont l’exclusivité de l’analyse. Ils considèrent les journalistes comme des ennemis, eux qui ont porté de telles responsabilités, notamment dans ce qu’on a appelé « l’affaire Anelka », en 2010. Le temps où les joueurs appelaient...

Contenu réservé aux abonnés

81 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo
L'édito de Gilbert Brisbois et Daniel Riolo Abonnés

Daniel Riolo, Gilbert Brisbois et l'équipe de l'AFTER FOOT signent un sixième numéro exceptionnel de 150 pages pour comprendre la passion qui anime les supporters. Paris, Lyon, Marseille mais également Bordeaux, Nantes, Saint-Etienne... toutes les appartenances sont passées au crible.

Un ouvrage indispensable pour poser un diagnostic, comprendre les enjeux qui bousculent les tribunes françaises et répondre aux violences et polémiques qui ont agité la saison passée.
A lire aussi dans ce nouveau numéro l'interview exclusive de Bruno Génésio mais aussi des éditos, des témoignages et des articles de journalistes, consultants et économistes.

1 commentaire
Ça bouge sur Afterfoot.media
Ça bouge sur Afterfoot.media Abonnés

Sélection des meilleures contributions publiées depuis trois mois sur afterfoot.media, lien entre nous et vous et espace de débat. Parce que la rencontre et le débat, c’est ça, le sel de l’After. 

0 commentaire
Ultras d'accord !
Ultras d'accord ! Abonnés

Romain Mabille, Rachid Zeroual et Romain Gaudin sont tous trois les patrons de leur tribune, le CUP au Parc des princes, les South Winners au Vélodrome et la Brigade Loire à la Beaujoire. Au-delà des rivalités, les Ultras ont la même vision du foot, du club et de l’attachement identitaire qui le relie au supporter.

0 commentaire