Menu
Allemagne, le casse-tête des identités multiples

Le foot, représentation d’une société multiculturelle apaisée ? En 2018, l’affaire Özil a révélé que ce fantasme était trop beau pour être vrai. Quelles leçons en tirer ?

On y est habitué : la Nationalmannschaft est un mix de joueurs aux ascendants très divers. Le phénomène est pourtant plus récent qu’on ne le croit.

Lors de la Coupe du monde 2006, les médias français, tout occupés à réviser leurs idées reçues sur un peuple qu’ils pensent psychorigide, discipliné, sans chaleur ni humour, ne mentionnent guère la présence des joueurs allemands de couleur, encore peu nombreux il est vrai. Tout au plus font-ils référence aux origines polonaises de Miroslav Klose, dont le papa est passé par Auxerre.



En 2010, c’est l’emballement. La presse dissèque les arbres généalogiques de la génération Özil, Khedira ou Boateng. On s’étonne de l’« Inter-Nationalmannschaft » (L’Équipe) ou des « United Colors of Germany » ...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L'identité heureuse
L'identité heureuse Gratuit

Oui, le football est identitaire... Mais est-ce vraiment un problème ? L'édito de Daniel Riolo et Gilbert Bribois.

commentaire
Identité Football Club
Identité Football Club Abonnés

Le quartier. Ne pas oublier d’où on vient, la règle d’or du joueur de foot. Les quartiers, les banlieues au sens large, ce réservoir immense dans lequel naît la grande majorité de nos joueurs. À l’instar de ce qui se passe aux USA avec les joueurs NBA, depuis deux décennies, notre football vit à l’heure d’une forme de ghettoïsation. Suffisant pour dessiner une identité commune ?

commentaire
Le patriotisme est parfois une affaire d’opportunité
Le patriotisme est parfois une affaire d’opportunité Abonnés

Double champion d’Afrique, champion olympique, Ballon d’or africain, double meilleur buteur de la CAN, auteur d’une bicyclette d’anthologie contre les Bleus… Patrick Mboma a un palmarès qui en fait l’un des plus grands joueurs africains de l’histoire. Patrick, à l’After, on l’adore ! Intelligent, réfléchi et pertinent, il a partagé de nombreuses émissions avec nous. Il raconte ici, en toute franchise, son parcours de binational, entre France et Cameroun.

commentaire