Un lucarne pour faire la lumières

À Évry, dans le département de l’Essonne, une toute petite fenêtre a montré que la grandeur n’est pas qu’une question de taille.


C’est l’histoire d’une simple fenêtre, née au milieu des années 1970. Sa mission originelle ? Donner une apparence plus digne au local poubelle qu’elle éclaire, 24, rue Jules Vallès, dans le quartier des Pyramides, à Évry. S’il y a 50 ans, on lui avait dit qu’elle aurait droit à une localisation Google rien que pour elle, elle n’en aurait pas cru un mot. La fenêtre du vide-ordures de ce bâtiment HLM est aujourd’hui connue du monde entier.

Une fenêtre sur l’avenir

Cette reconnaissance est le fruit d’un mélange entre passion et plaisir, le tout saupoudré d’imagination. L’un des voisins du local, Malamine Sissoko, qu’on appelle Malason (prononcer ­Malassonne), décide un jour d’accorder un peu plus d’importance à cette fenêtre. Pendant vingt ans...

Houssem LOUSSAÏEF
Houssem LOUSSAÏEF

Ancien grand espoir du football français reconverti en grand espoir du journalisme sportif.

Lire l'article en version numérique
commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Y a que l'émotion qui compte !
Y a que l'émotion qui compte ! Abonnés

On aura mis du temps, mais on a eu sa peau. Enfin, je crois. Qui considère encore aujourd’hui que seul le résultat compte ? A-t-on retrouvé l’inventeur de cette phrase imbécile, « On ne se souvient que des vainqueurs » ? Et l’autre, qui répète que « seule la victoire est belle », il vit encore ? Sérieusement, qui peut affirmer que le résultat est le maître étalon du foot ? Nous vous offrons huit minutes de lecture pour vous convaincre définitivement. Sinon, circulez, on n’est pas du même monde !

commentaire
La footbalisation de la politique
La footbalisation de la politique Abonnés

Depuis le début du XXe siècle, la récupération politique du football est un classique. Désormais, un phénomène nouveau et plus subtil se fait jour : la footballisation de la politique.

commentaire