Les vérités que le monde du foot doit entendre

Guardiola / Mourinho : quelle école domine ? Abonnés
Publié le 19 avril 2021
Guardiola / Mourinho : quelle école domine ?

José Mourinho limogé de Tottenham : synonyme du déclin du Portugais et d'un football qui a fait son temps... Daniel Riolo revient sur le fameux duel Guardiola / Mourinho. Qui a gagné ? Si les questions sont simples, les réponses sont certainement plus complexes...

Le match est plié. Guardiola est toujours là tandis que Mourinho disparaît peu à peu, s’accrochant à un contrat en or qui empêche ses dirigeants de le pousser à la retraite. A force de se poster dans le camp d’en face, à grand coup de déclarations chocs, il s’est auto-caricaturé. « Celui qui a le ballon a peur, celui qui ne l’a pas est donc forcément plus fort ». Franchement je me demande s’il y croit lui-même.

C’est au moins aussi ridicule que l’argument selon lequel le jeu de possession est chiant car il consiste à tourner autour d’un bloc défensif en répétant les passes. Comme si le jeu de possession n’était que ça et surtout comme si ça n’était pas dû principalement au fait que quand une équipe défend très bas avec un bloc façon bus, il n’y a tout simplement pas grand chose à faire que de tourner en essayant de créer l’espace. Face à des défenses basses et renforcées, les équipes construites pour jouer vite en transition ont encore plus de mal. Lille en L1 est l’exemple du moment.

Guardiola époque Barça ne disait pas à ses joueurs : « Eh les gars, faites en sorte d’avoir le ballon 75% du temps, hein ! » Ils l’avaient parce que techniquement, ils étaient largement au-dessus et que ça faisait peur à l’adversaire qui se refermait.

Guardiola et son Barça ont posé les règles, les autres se sont adaptés. Mourinho a été le porte-parole des opposants et il s’est noyé en étant trop radical. Une sorte d’Insoumis du foot. Incapable de se réinventer, de penser autrement, il vivote depuis des années sans écrire de nouvelles pages à son histoire pourtant riche mais maintenant datée.

Fin du game pour le Portugais. Celui de Guardiola continue. Pas sans accroc cependant. Son City est toujours aussi séduisant, mais...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi