Les vérités que le monde du foot doit entendre

Réforme du Ballon d'or : Et viva la révolution ! Abonnés
Publié le 16 mars 2022
Réforme du Ballon d'or : Et viva la révolution !

France Football vient d'annoncer une réforme en profondeur de l'attribution du Ballon d'Or. Attention tout de même à ne pas crier "victoire" trop vite...

Trois mois et demi. C'est grosso modo le temps qui se sera écoulé entre l'attribution du septième Ballon d'Or de Lionel Messi et l'annonce du magazine France Football de la plus importante réforme de toute l'histoire de son prestigieux trophée individuel. Elle tient en deux points simples :

Primo : l'attribution se fera en fin de saison, et non plus en fin d'année civile

Secundo (parce que le terme "deuzio" est à l'image des pâtes à la carbonara préparées avec de la crème fraîche) : le palmarès sera désormais le plus important critère d'attribution

Pour ma plus grande joie, c'est bien le football qui pourra retrouver un peu de sa superbe à travers cette réforme du Ballon d'Or. Depuis 2019 je plaide pour la primauté du palmarès sur la carrière globale. Et le Ballon d'Or 2021 et la polémique qui s'en est suivie n'ont eu de cesse de me conforter dans mes convictions.

D'ailleurs, c'est dans l'attribution polémique du Ballon d'Or 2021 à la Pulga argentine qu'a germé cette réforme. Beaucoup ont défendu la légitimité de cette attribution par le sacre de l'Albiceleste à la Copa América cette année-là, et ont fustigé la primauté du football européen parmi les consommateurs de ballon à travers la planète pour mieux appuyer leur plaidoyer et attaquer ceux qui contestaient cette attribution à Messi.

Il est intéressant de rappeler que l'édition 2019 a également sacré Messi alors que cette année-là l'Argentine ne gagne pas la Copa América et que le Barça s'est fait exploser par Liverpool en Ligue des Champions. Et les résultats domestiques n'ont jamais pesé bien lourd dans l'Histoire du Ballon d'Or. Stanley Matthews, à jamais le premier récipiendaire de la récompense en 1956, le fut au mérite de ses 41 ans à l'époque. Cela ressemblait plus à un prix d'honneur qu'autre...

Contenu disponible gratuitement

68 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter