Les vérités que le monde du foot doit entendre

Éloge du money time Abonnés
Publié le 17 janvier 2022
Éloge du money time

Si le « money time » est bien souvent synonyme de tension ou de stress, ce moment clé permet bien souvent de sublimer une rencontre. Retour sur ce moment particulièrement intense en émotion.

On peut parler de money time à partir de la 75ème ou de la 80ème minute du temps réglementaire et c’est bien à ce moment précis que tout peut basculer d’un côté comme de l’autre. Les minutes restantes sont très difficiles à vivre, l’air y est souvent irrespirable pour les supporters dans le stade, ceux devant leur télé, les joueurs et entraîneurs.

Nous voyons beaucoup de matchs (encore plus cette saison) qui se jouent dans ce money time, en Ligue 1 (l’OGC Nice, le Paris Saint-Germain ou encore l’ASSE très récemment), en sélection avec les Bleus, et un peu partout en Europe. Dans ces matchs fous, au scénarios improbables, deux types de joueurs bien particuliers ressortent et illuminent les rencontres : les joueurs clutch, et les super-sub.

L’archétype du joueur clutch

C’est quoi un joueur clutch ? C’est un joueur qui élève son niveau de jeu, très haut, pour débloquer des situations peu importe la pression, l’enjeu du match. C’est un joueur concentré avec du sang froid qui va permettre de faire gagner son équipe avec si possible du spectacle en prime.

On associe ce mot plus généralement au basketball et autres sports US. Il désigne le joueur qui prend feu pendant le money time, cumule les shoots à trois points, les lancers-francs, pour aller recoller son adversaire ou faire le break et gagner le match (par exemple des joueurs comme D. Liliard, K. Leonard, LeBron James). Cette expression trouve également son origine dans le football américain où l’on a vu des comebacks (remontada pour certains) monstrueux dans le dernier quart-temps, tout cela mené par des quarterbacks de légende : évidemment Tom Brady, les frères Manning ou encore Aaron Rodgers pour ceux qui ont les références (je vous invite à regarder les highlights d’un certain Super Bowl 51 sur youtube...).

Bref, le...

Contenu disponible gratuitement

81 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter